Micro projets, maxi soutien

19/11/2012
Micro projets, maxi soutien

17 groupements ayant prouvé la pertinence de leur démarche économique ont bénéficié lundi d’un deuxième coup de pouce en recevant une aide allant de 155.000 Fcfa à 2 millions selon les projets. Des fonds alloués par le ministère du Développement à la base en partenariat avec Togo Telecom. Il s’agit en réalité du solde puisque 60% leur avait été accordés en mars dernier.

Les bénéficiaires développent des activités variées génératrices de revenus : fabrication de savon antiseptique, production de miel, élevage de poules pondeuses, de porcs, maraîchage, riziculture etc… 

Au cours de la même cérémonie, présidée conjointement par Victoire Tomégah Dogbé (photo), ministre du Développement à la base, et par son collègue de l’Agriculture, Ouro Koura Agadazi, 71 jeunes entrepreneurs se sont également vus remettre des sommes de 150.000 à plus d’un million de Fcfa pour démarrer ou développer leur micro entreprise. 

10 bénéficiaires ont reçu un financement du Fonds d’insertion pour les jeunes (FIJ) de la CONFEJES, la conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie.

Les 61 autres bénéficient d’une aide directe de l’Etat togolais pour le lancement de projets agricoles et commerciaux, notamment l’élevage de lapins, de moutons, de dindons, de fabrication de biscuits, de commercialisation d’articles scolaires, de fabrication de claustra et de vente de gravier.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.