Mieux vaut prévenir que guérir

04/10/2010
Mieux vaut prévenir que guérir

Le Premier ministre Gilbert Houngbo a présidé lundi une réunion du Comité interministériel chargé de la gestion des inondations.

Au centre des discussions, l’ouverture des sites d’accueil pour les sinistrés de Lomé et de la région Maritime.

Selon les services météorologiques, de fortes pluies sont attendues sur capitale et sa région jusqu’à mi novembre.

Le gouvernement ne veut pas être pris à défaut, d’où les mesures préventives décidées lundi.

«Tous les services concernés par la gestion des sites ont reçu instruction de prendre des dispositions pour que ceux-ci soient opérationnels dans les meilleurs délais afin d’accueillir, le cas échéant, les sinistrés », a déclaré Atcha Titikpina (photo), le ministre de la Sécurité et de la Protection civile.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.