Mieux vaut prévenir que guérir

04/10/2010
Mieux vaut prévenir que guérir

Le Premier ministre Gilbert Houngbo a présidé lundi une réunion du Comité interministériel chargé de la gestion des inondations.

Au centre des discussions, l’ouverture des sites d’accueil pour les sinistrés de Lomé et de la région Maritime.

Selon les services météorologiques, de fortes pluies sont attendues sur capitale et sa région jusqu’à mi novembre.

Le gouvernement ne veut pas être pris à défaut, d’où les mesures préventives décidées lundi.

«Tous les services concernés par la gestion des sites ont reçu instruction de prendre des dispositions pour que ceux-ci soient opérationnels dans les meilleurs délais afin d’accueillir, le cas échéant, les sinistrés », a déclaré Atcha Titikpina (photo), le ministre de la Sécurité et de la Protection civile.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vers un PGICT 2 ?

Environnement

Lancé en 2013, le PGICT, le projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres, pourrait avoir une suite.

Bon appétit !

Santé

La consommation des tilapias élevés au Togo est sans danger. Mise au point rendue nécessaire après la publication d'articles mensongers.

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Promouvoir les micro et petites entreprises en milieu rural

Développement

Le FIDA accompagne l'Etat dans le développement d'un programme destiné à aider les jeunes ruraux à créer des micro et petites entreprises.