"Mieux vaut prévenir que guérir"

24/03/2011
"Mieux vaut prévenir que guérir"

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Latta Gnama (photo), a effectué jeudi une visite de plusieurs sites d'accueil pour sinistrés dans la région Maritime.
Il s'est rendu, notamment, à Logopé et à Kélégougan.
"J'ai constaté à Logopé que le site peut facilement accueillir plus de 1400 personnes et toutes les conditions sont réunies pour abriter les éventuels sinistrés d’inondations", a déclaré Latta Gnama à republicoftogo.com.
Le ministre a adressé ses remerciements à tous les partenaires qui viennent en aide au Togo en cas de catastrophes naturelles, l’Unicef, la Banque mondiale, l’OMS et le PNUD.
M. Gnama se rendra dans les prochains jours à Bè Kpota et à Aklakou où ont été aussi installés des centres d’urgence.
"Il vaut mieux prévenir que guérir. Une fois cette tournée achevée il sera possible de faire un état des lieux et de pallier à toute insuffisance afin d'éviter de mauvaises surprises en cas de sinistres", a ajouté le ministre.
Depuis 2008, la région Maritime a été frappée à trois reprises par de spectaculaires inondations.
Les sites d’accueil sont destinés à les accueillir en cas de nouvelles intempéries lors de la saison des pluies.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.