Minimum vital commun

20/10/2015
Minimum vital commun

Victoire Dogbé-Tomegah, ministre du Développement à la base

Grâce aux initiatives du gouvernement et avec le soutien de la Banque mondiale (BM), 80.000 enfants répartis dans 308 écoles reçoivent chaque jour gratuitement un repas chaud et équilibré. 

Cette initiative appelée à s’étendre fait partie du projet de développement communautaire (PDC+) et des filets sociaux. L’objectif est d’offrir un ‘minimum vital commun’ aux communautés démunies. 

Concrètement l’Etat et la BM aide les communautés vulnérables et en particulier la jeunesse rurale à disposer d’infrastructures socio-économiques de base améliorées, de créer des activités génératrices de revenus, de générer des travaux à haute intensité de main d’œuvre ainsi que l’accès à l’alimentation.

A mi-parcours, 190 projets ont été réalisés pour un taux de réalisation de 78%.

Globalement, souligne le le ministère du Développement à la base qui pilote le programme, les résultats sont globalement satisfaisants.

La Banque mondiale a décaissé 5,7 milliards de Fcfa pour le PDC+

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.