Minimum vital commun

20/10/2015
Minimum vital commun

Victoire Dogbé-Tomegah, ministre du Développement à la base

Grâce aux initiatives du gouvernement et avec le soutien de la Banque mondiale (BM), 80.000 enfants répartis dans 308 écoles reçoivent chaque jour gratuitement un repas chaud et équilibré. 

Cette initiative appelée à s’étendre fait partie du projet de développement communautaire (PDC+) et des filets sociaux. L’objectif est d’offrir un ‘minimum vital commun’ aux communautés démunies. 

Concrètement l’Etat et la BM aide les communautés vulnérables et en particulier la jeunesse rurale à disposer d’infrastructures socio-économiques de base améliorées, de créer des activités génératrices de revenus, de générer des travaux à haute intensité de main d’œuvre ainsi que l’accès à l’alimentation.

A mi-parcours, 190 projets ont été réalisés pour un taux de réalisation de 78%.

Globalement, souligne le le ministère du Développement à la base qui pilote le programme, les résultats sont globalement satisfaisants.

La Banque mondiale a décaissé 5,7 milliards de Fcfa pour le PDC+

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !