Minimum vital commun

20/10/2015
Minimum vital commun

Victoire Dogbé-Tomegah, ministre du Développement à la base

Grâce aux initiatives du gouvernement et avec le soutien de la Banque mondiale (BM), 80.000 enfants répartis dans 308 écoles reçoivent chaque jour gratuitement un repas chaud et équilibré. 

Cette initiative appelée à s’étendre fait partie du projet de développement communautaire (PDC+) et des filets sociaux. L’objectif est d’offrir un ‘minimum vital commun’ aux communautés démunies. 

Concrètement l’Etat et la BM aide les communautés vulnérables et en particulier la jeunesse rurale à disposer d’infrastructures socio-économiques de base améliorées, de créer des activités génératrices de revenus, de générer des travaux à haute intensité de main d’œuvre ainsi que l’accès à l’alimentation.

A mi-parcours, 190 projets ont été réalisés pour un taux de réalisation de 78%.

Globalement, souligne le le ministère du Développement à la base qui pilote le programme, les résultats sont globalement satisfaisants.

La Banque mondiale a décaissé 5,7 milliards de Fcfa pour le PDC+

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.