Mise en garde de la FOSEP

17/03/2010
Mise en garde de la FOSEP

Après les agressions dont ont été victimes plusieurs journalistes lors de la manifestation de l’UFC organisée samedi dernier, le commandant de Force de sécurité élection présidentielle (FOSEP 2010), Yark Damehame, a souhaité mercredi que les organisateurs de rassemblements et les leaders des formations politiques forment leurs militants à la non violence et au respect de la liberté de la presse.
Peter Dogbé de RFI et Emile Kouton de l’AFP, les correspondants au Togo, avaient été pris à parti par des militants surexcités. D’autres menaces directes et indirectes avaient visé des radios et des journaux privés accusés de ne pas donner d’échos favorables aux thèses de l’UFC.
Un climat de tension tel que l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) avait fermement condamné mardi « les menaces et agressions dont certains journalistes sont l’objet durant la période post-électorale au Togo ».

Voici le communiqué de la Fosep
Le samedi 13 mars 2010 au cours de la marche organisée par l’union
des forces de changement (UFC) et le front républicain pour l’alternance et le changement (FRAC), des agents de la Fosep chargés d’encadrer et de sécuriser la marche ont été la cible de menaces et d’agression verbale de la part de certains militants de l’UFC.
De même monsieur Emile Kouton, journaliste de l’agence France Presse (AFP) a été molesté par ces mêmes militants incontrôlés.
Le commandant de la Fosep appelle, dans l’intérêt de la sécurité au civisme de chacun afin que ces agressions inopportunes ne se reproduisent plus.
Il met en garde les hauteurs et en appelle à la responsabilité des organisateurs des manifestations et des leaders des formations politiques dans la sensibilisation de leurs militants à la violence.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.