Missions du Pnud et de l'UE à Lomé

25/01/2007
Missions du Pnud et de l'UE à Lomé

La mission du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) qui séjourne depuis le 14 janvier à Lomé en vue d'évaluer les besoins des autorités togolaises pour les prochaines élections législatives a rencontré mercredi après-midi, les membres de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Les deux parties se sont retrouvées à l'Hôtel de 2 février de Lomé où elles ont parcouru tous les aspects liés à l'organisation de ces élections. 

"Nous sommes à Lomé pour recenser les aspects pragmatiques dans le cadre de l'assistance du PNUD au Togo pour ces élections. Nous travaillons les mains dans les mains avec la Céni pour mener à bien cette mission", a déclaré à la presse, l'un des responsables de la mission du PNUD.

 

"Nous avons beaucoup progressé dans notre travail. Actuellement nous sommes à l'étape d'élaboration d'un plan stratégique", a-t-il souligné. 

 

Cette mission a déjà rencontré les représentants des différentes délégations ayant pris part au dialogue intertogolais, certains ministres du gouvernement.

 

Elle a également eu des entretiens avec des responsables des associations des journalistes et la presse internationale.

Outre la mission du PNUD, celle de l'Union européenne (UE) a également entamé mercredi à Lomé, des consultations avec le gouvernement.

 

Les membres de cette mission ont rencontré le ministre de la sécurité Atcha Titipkina qui les a invité à aider le Togo.

 

Le Colonel Titikpina a notamment sollicité l'aide de l'UE pour le renforcement en équipement de protection, de transport et de transmission.

 

Selon des sources proches du ministère de la sécurité, les besoins au niveau de la police s'élèvent à environ 2,8 milliards de FCFA et ceux au niveau de la gendarmerie sont estimés à 1,5 milliard de FCFA.

 

Pour l'instant, aucune date n'a encore été fixée pour ces élections. La Commission électorale a proposé le 24 juin, en raison du mandat des députés qui doit s'achever en octobre 2007.

L'organisation d'une élection "libre" et "transparente" est la principale préoccupation du chef de l'Etat et du gouvernement togolais.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.