Nandja a le bon tuyau

03/06/2009
Nandja a le bon tuyau

Zakari Nandja, l'ancien chef d'Etat-major de l'armée togolaise, désormais ministre de l'Eau, de l'Assainissement et de l'Hydraulique villageoise, a effectué lundi sa première sortie officielle en se rendant sur le site des travaux de la lagune de Bé, à Lomé. D'importants travaux d'assainissement s'y déroulent actuellement. Ce qui fait dire à M. Nandja que « Lomé va redevenir une belle ville grâce à ce travail remarquable qui est en train d'être accompli ».

D'importants travaux de dragage sont en cours sur le site. Ils vont durer cinq  mois et devraient permettre de prévenir les inondations dans certains quartiers de Lomé lors des fortes pluies. Coût du projet : 1,2 milliards de Fcfa financé par l'Agence française de développement (AFD).Le ministre s'est également rendu à la direction générale de la Togolaise des eaux (TDE) et à la station d'exploitation de Cacaveli pour prendre contact avec la direction et le personnel. La TDE assure la fourniture de l'eau potable à la population.

Le Togo a lancé depuis un an de grands travaux dans le domaine de l'assainissement ; il bénéficie du concours des bailleurs de fonds, notamment pour la modernisation des infrastructures dans la capitale.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.