Ne pas trop tirer sur la corde

10/02/2015
Ne pas trop tirer sur la corde

Le Premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu

Certaines centrales syndicales, et en particulier la STT, ne cessent d’accuser le gouvernement de n'avoir rien fait pour améliorer les conditions de travail des fonctionnaires. 

Ces affirmations dénués de fondement conduit à la multiplication des mouvements de grève.

Les autorités ont consacré du temps et beaucoup d’argent pour répondre aux attentes des syndicats.

On peut citer l’ajout en 2014 des indemnités forfaitaires de 20.000 et 30.000 Fcfa sur les salaires des agents de l’Etat et les agents émargeant sur les budgets autonomes, l’amélioration des conditions de vie des agents du secteur de la santé, avec l’octroi d’un certain nombre de primes. Dans l’éducation, les enseignants bénéficient chaque année d’une prime de rentrée et de bibliothèque ainsi que de la prime incitatrice au métier d’enseignant de 10.000 f payée mensuellement depuis 2014.

En décembre 2014 et début janvier, le gouvernement a multiplié les discussions avec les centrales syndicales et accepté de satisfaire au paiement de la différence des salaires observée en 2014. Un montant de près d’un milliard.

Par ailleurs, un comité technique a été mis sur pied pour examiner toute une série de revendications exprimée par la syndicats et ceci dans un esprit de dialogue et d’ouverture.

Lors d’une récente visite surprise dans un hôpital de Lomé, le Premier ministre, Arthème Ahoomey avait eu la désagréable surprise de constater que la morgue était fermée, les salles d’opération inopérantes et le service des urgences à l’arrêt en raison d’un mot d’ordre de grève. Aucun service minimum assuré; inacceptable de la part d’un service de santé qui est au service des citoyens.

Pour les pouvoirs publics, la grève doit être l’ultime recours en cas d’échec des discussions. Or, les pourparlers se poursuivent et le comité technique travaille sur la série de revendications exposée récemment.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.