Neutralité de rigueur

18/03/2015
Neutralité de rigueur

Indépendance et objectivité

L’Union européenne n’enverra pas d’observateurs au Togo pour l’élection présidentielle du 15 avril prochain, mais financera des organisations de la société civile chargées de déployer un millier de personnes dans les bureaux de vote.

Les organisations internationales (UE, PNUD, …) privilégient désormais des démarches inclusives en sous traitant différentes missions à des acteurs locaux. 

Une démarche à saluer à condition de s’assurer préalablement de la neutralité politique totale de ces derniers. Et c’est encore plus vrai concernant les opérations d’observation électorale.

Un manque de neutralité risquerait de décrédibiliser leur mission.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.