Nicodème Habia : « L’UFC authentique est de retour »

24/04/2010
Nicodème Habia : « L’UFC authentique est de retour »

Le député UFC de l’Avé, Nicodème Habia (photo), a affirmé vendredi à republicoftogo.com que son parti traversait une profonde crise de leadership.
Il y a d’un côte les « arrivistes » qui tentent de s’emparer de l’UFC et de l’autre ceux qui cherchent à redonner ambition et crédibilité à la plus importante formation de l’opposition sous la direction de son fondateur, Gilchrist Olympio.
« L’UFC est un parti de masse ; il n’a pas besoin du soutien du FRAC. M. Olympio prépare son retour en force pour prendre les commandes du parti », a déclaré M. Habia.
Republicoftogo.com : Vous êtes aujourd’hui un persona non grata au sein du FRAC et de l’UFC. On vous accuse d’avoir retourné votre veste ?
Nicodème Habia : Les militants du Frac, dont fait partie Jean-Pierre Fabre, me traitent de vendu. Ce qui m’importe est d’être honnête et fidèle à mon leader, Gilchrist Olympio.
Les montages grossiers fabriqués par certains membres de l’UFC ont contraint plusieurs responsables à claquer la porte. Il s’agit, entre autres, de feu Ama Gnassingbé. Cet homme d’une grande rigueur morale avait été accusé de tout. On peut aussi citer notre ancien secrétaire administratif, M. Agbobli et bien d’autres personnes dont je préfère taire le nom.
Republicoftogo.com : Que vous reproche t-on exactement ?
Nicodème Habia : Tout simplement d’être fidèle a Gilchrist Olympio. Vous savez, ceux que vous voyez aujourd’hui à la tête du parti, ils sont arrivés à rallier les gens à leur cause, mais moi ils ne sont pas arrivés à me convaincre. Et cela leur fait très mal. Il y a un problème à l’UFC, c’est un problème de leadership. A un certain moment, certains ont voulu s’accaparer du parti et j’ai dit Non. Depuis, ils ont décidé de me livrer à la vindicte populaire. La vérité triomphera.
Republicoftogo.com : Pensez-vous que ces crises risquent de fragiliser le parti ?
Nicodème Habia : L’’UFC n’est pas au bord de l’éclatement. Loin de là.
M. Olympio est rentré et il commence par résoudre les problèmes qui minaient le parti. Dans quelques semaines vous verrez que l’UFC authentique est de retour.

Republicoftogo.com : L’UFC a-t-elle besoin du Frac ?
Nicodème Habia : Non et non et c’est d’ailleurs la position du président national L’UFC est un parti de masse et n’a donc pas besoin du Frac.
Que les aux gens du FRAC transforment leur coalition en un parti politique et on verra qui est le dépositaire légitime de l’opposition au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.