Nicodème Habia préconise d’y aller en douceur

10/03/2012
Nicodème Habia préconise d’y aller en douceur

Nicodème Habia, député de l’UFC (opposition) a estimé samedi que le gouvernement avait fait le bon choix en décidant de «punir les tortionnaires mis en cause dans le rapport publié par la CNDH».

M. Habia a déclaré que son souhait « tout comme celui des Togolais est de voir les auteurs des tortures répondre de leurs actes », mais il s’interroge sur le procédé : « Je ne suis pas d’accord avec ceux qui réclament la tête des tortionnaires sur un plateau d’argent », a-t-il souligné privilégiant des mesures « en douceur pour ne pas heurter certaines susceptibilités au sein de l’armée ».

Concernant les manifestations organisées par les ODDH (un regroupement d’organisations de défense des droits de l’homme), Nicodème Habia se dit « gêné  par leur démarche ».

« Je me demande s’ils sont une émanation des partis ? On a l’impression que ce sont des démembrements des formations politiques. Pourquoi les responsables de partis politiques doivent-ils intervenir dans ce genre de manifestations ? Ce n’est pas à eux de prendre la parole ou d’intervenir dans les rassemblements organisés par les ODDH »,  déplore le député de l’Avé.  

Depuis la publication du rapport de la CNDH il y a deux semaines, le gouvernement a décidé d’un certain nombre de mesures pour réorganiser l’Agence nationale de renseignement (ANR).

Les Nations Unies ont dès lors salué la volonté du Togo de renforcer l’Etat de droit.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.