Ninsao Gnonfam : « Il y aura d'autres concours de recrutement cette année »

08/01/2009
Ninsao Gnonfam : « Il y aura d'autres concours de recrutement cette année »

Une semaine après la publication des résultats du concours de recrutement dans l'administration, le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Ninsao Gnonfam, en promet d'autres en 2009. « Que ceux ont échoué ne perdent pas espoir, leur chance viendra avec les autres concours que nous organiserons dans le courant de cette année » confie-t-il à republicoftogo.com.

##S_B##Republicoftogo.com : Comment allez-vous répartir les 4000 nouveaux fonctionnaires ?

Ninsao Gnofam :

Je dois dire tout d'abord que c'est grâce au chef de l'Etat que nous avons pu atteindre ce chiffre record de 4000. Ensuite, le recrutement a été fait sur la base des demandes exprimées par les différents ministères. Notre travail va consister à répartir ces jeunes dans les différents départements. Mais avant cela, nous leur demandons de nous transmettre un nouveau dossier complet qui nous permettra de les identifier et de prendre un arrêté ministériel pour les insérer effectivement dans la fonction publique.

Nous effectuons en ce moment des contrôles pour nous assurer que les pièces fournies par les candidats sont authentiques et répondent effectivement aux profils recherchés. Ensuite, ils seront admis automatiquement dans la fonction publique et pourront commencer à travailler.

Republicoftogo.com : Donc pour ces nouvelles recrues pas d'inquiétudes ?

Ninsao Gnonfam :

Exact Le recrutement a été budgétisé, il n'y a en principe aucun problème. Vous n'ignorez pas que l'administration togolaise a perdu de nombreux agents. Depuis 10 ans, l'effectif est passé de 40.000 fonctionnaires environ à 23.000.

Il y avait donc un besoin réel de recrutement. Le récent concours est un renfort qui va insuffler une nouvelle dynamique à notre administration.

Republicoftogo.com : Y aura-t-il d'autres concours du même type en 2009 ?

Ninsao Gnofam :

Absolument. Il y en aura dans le courant de cette année. Le président de la république l'a promis aux syndicats lors de la cérémonie de présentation de vŒux.

La question de l'emploi des jeunes tient particulièrement à cŒur au chef de l'Etat. C'est pourquoi il nous a instruits aussi bien au concours de recrutement général qu'à celui des enseignants de retenir plus de candidats que prévus initialement. Je vous rappelle que la priorité donnée est l'emploi est l'un des engagements contenus dans les « 20plus », le programme électoral du candidat Faure en 2005.

Republicoftogo.com : Outre le recrutement de fonctionnaires, vous entendez également moderniser l'administration et la rendre plus proche des citoyens. Comment allez-vous vous y prendre ?

Ninsao Gnonfam :

Notre administration souffre de nombreuses carences ; son statut date de… 1968.

Les réformes envisagées vont nous permettre de revoir la grille indiciaire des fonctionnaires. Il est également indispensable de responsabiliser les agents de l'Etat en leur rappelant qu'ils travaillent en faveur de la population et du développement du Togo.

Notre grande ambition est également de mettre en place le e-gouvernement. C'est à dire que la vie quotidienne des Togolais, dans le pays ou à l'étranger, soit simplifié par l'accès aux nouvelles technologies. Des technologies qui permettent, par exemple, de télécharger des formulaires administratifs sans avoir besoin de se déplacer.

Ce sont donc des évolution très concrètes auxquelles nous nous attelons.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Système électronique de suivi du courrier

Tech & Web

La société des postes du Togo a lancé son service ‘Post Tracker’. Pour les clients, c'est l'assurance de la traçabilité. 

CAN 2017 : tirage au sort le 19 octobre

Sport

Les têtes de série pour la Coupe d'Afrique des nations 2017 ont été désignées mardi. Le Togo se trouve dans le Pot 4 avec l'Ouganda et le Zimbabwe, notamment.

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.