Nomination des membres du CPDC

28/05/2009
Nomination des membres du CPDC

Le conseil des ministres a procédé mercredi à la nomination du président  et des membres du Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC). Cette structure, créée en février 2009, regroupe les partis politiques siégeant à l'Assemblée ou ayant obtenu au moins 5% des voix aux dernières élections législatives au Togo, des membres de la société civile et des personnalités du monde religieux.

« Le CPDC est chargé de créer, par un dialogue permanent, les conditions de stabilité et de consolidation des institutions républicaines autour des questions d'intérêt national et des principes démocratiques et républicains, notamment la constitution, la charte des partis politiques, le code électoral et la régularité des scrutins (…) », indique le texte officiel. Voici la liste des membres du CPDC

Président

Jean Lucien Savi De Tové

Membres

Koudjolou Dogo, ancien ministre

Dr. Ihou Ekoudé Biessou, ancien ministre

Me Loretta Akuété, ancien ministre

Me Aquéréburu Alexis Koffi, bâtonnier de l'ordre des avocats

Me Botoko Komivi Tchakpo, enseignant chercheur à la faculté de droit

Mme Tchémi N'Ma, enseignant chercheur à la faculté de droit

Tobgui Mawouto Djidjolé,

M. Bouraïma Inoussa, ancien ministre, président de l'union musulmane du Togo par intérim

Pasteur Klagba Kodjovi Charles, président de l'Eglise méthodiste du Togo

M. Tsikplonou Ephrem Mawoukpli Komlan, secrétaire général de la confédération générale des cadres du Togo

M. Yves Palanga Adji, secrétaire général de la confédération nationale des travailleurs du Togo

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Système électronique de suivi du courrier

Tech & Web

La société des postes du Togo a lancé son service ‘Post Tracker’. Pour les clients, c'est l'assurance de la traçabilité. 

CAN 2017 : tirage au sort le 19 octobre

Sport

Les têtes de série pour la Coupe d'Afrique des nations 2017 ont été désignées mardi. Le Togo se trouve dans le Pot 4 avec l'Ouganda et le Zimbabwe, notamment.

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.