Nouveau gouvernement : Kagbara « déconcerté »

01/06/2010
Nouveau gouvernement : Kagbara « déconcerté »

Bassabi Kagbara, le président du Parti démocratique panafricain (PDP) n’était officiellement candidat à aucun poste au gouvernement, mais on sent chez le candidat à la dernière élection présidentielle une certaine amertume et le regret que Gilbert Houngbo n’ait pas fait appel à lui.

Republicoftogo.com : Quel jugement portez-vous sur l’entrée de l’UFC au gouvernement ?
Bassabi Kagbara : Je pense que c’est une bonne chose. Pour la première fois, le RPT et l’UFC se retrouvent dans un gouvernement d’union. Depuis des années, les gens ont consacré leur lutte rien que pour le pouvoir et jamais pour le développement. Nous espérons que ce mariage de circonstance pourra permettre de lancer les chantiers de l’essor économique
Mais nous regrettons que ces deux forces soient encore animées par un esprit d’égoïsme et d’exclusion.
Il aurait été plus judicieux d’associer d’autres courants et d’autres compétences à ce gouvernement pour que chacun puisse apporter sa contribution à la construction du Togo.

Republicoftogo.com : Etes-vous déçu de ne pas faire partie de l’équipe ?
Bassabi Kagbara : Pas vraiment. Mais je suis déconcerté de constater que l’ouverture prônée par le président n’est pas effective.
Je n’arrive pas à comprendre qu’on forme un gouvernement de 31 membres qui sont uniquement de deux sensibilités politiques. Ce chiffre de 31 est d’ailleurs trop important pour un pays d’à peine 6 millions d’habitants. Pour nous c’est un égocentrisme que nous ne pouvons pas accepter.
Republicoftogo.com : L’accord signé entre le RPT et l’UFC prévoit également le partage de certains postes de responsabilité dans l’administration, les préfectures, les sociétés publiques. C’est une bonne chose ?
Bassabi kagbara : Nous adhérons pleinement à ce principe. C’est d’ailleurs une nécessité car aucune force politique ne peut aujourd’hui prétendre gérer à elle seule les affaires de notre pays.
La réconciliation nationale, le redressement économique, l’apaisement politique nécessitent cette politique d’ouverture. Mais notre inquiétude a toujours été sur la manière dont on associe ces forces et ces compétences.
Republicoftogo.com : Croyez-vous au moins à la cohésion de la nouvelle équipe gouvernementale ?
Bassabi Kagbara : Je ne peux pas présager du futur, le gouvernement vient à peine d’être annoncé.
C’est à l’œuvre que nous allons apprécier son action, mais je crois que pour réussir sa mission, l’équipe a tout intérêt à être unie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

'Un Parlement des peuples'

Cédéao

Le Premier Ministre Komi Selom Klassou a ouvert mardi à Lomé la session extraordinaire du Parlement de la Cédéao.

Le Togo et l'Egypte ciblent les jeunes

Coopération

Victoire Dogbe-Tomegah, la ministre en charge de la Jeunesse, effectue depuis mardi une visite de travail en Egypte.

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.