Nouveau président à la Céni et critiques de l'UFC

16/09/2009
Nouveau président à la Céni et critiques de l'UFC

Kinam Henri Lardja Kolani, a été élu lundi président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) ; il est l'un des responsables du PDR, le Parti des démocrates pour le renouveau (opposition). Cette élection a d'ores et déjà été contestée par l'Union des forces de changement (UFC) qui dénonce « le refus obstiné du pouvoir RPT à accepter le dialogue pour l'organisation consensuelle d'une élection présidentielle libre, transparente et crédible ».

Le part de Gilchrist Olympio parle même d'un « nouveau coup de force du régime RPT ».


La Céni est composée de 17 membres dont cinq représentants du RPT, cinq de l'opposition parlementaire, trois de l'opposition extraparlementaire, trois de la société civile et un de l'administration publique. Une répartition équitable, âprement négociée, qui garantit l'organisation d'un scrutin libre et transparent.



N'en déplaise à l'UFC.

Le Togo organisera des élections présidentielles au début de l'année prochaine.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.