Nouveaux défis sécuritaires

28/03/2015
Nouveaux défis sécuritaires

Le Togo est confronté à de nouveaux défis sécuritaires

Lancé en septembre 2014 par le chef de l’Etat, le Haut Conseil pour la Mer (HCM) a pour mission de mettre en place un dispositif étoffé permettant de mieux organiser et de mieux coordonner les services qui ont compétence sur le domaine maritime togolais et de répondre aux évolutions en matière sécuritaire, environnemental et économique.

Le HCM a pour tâche de définir avec précision les frontières maritimes du pays, d’améliorer le contrôle des navires et des embarcations, de lutter contre la pollution et l’érosion côtière, de promouvoir la pêche. 

Cet organe doit aussi réfléchir aux moyens de combattre la piraterie, un phénomène qui prend de l’ampleur dans le Golfe de Guinée. Un sommet international sur ce thème se déroulera en novembre prochain à Lomé.

Lors du conseil des ministres qui s’est tenu vendredi, un décret a été pris concernant les missions de l’Etat en mer. Il vise à organiser et à clarifier les différentes missions de l’Etat en mer. Un autre décret concerne la création, les attributions et l’organisation du Comité national de sûreté maritime. 

Il prend en compte les nouveaux défis sécuritaires auxquels le Togo est confronté. 

Ces enjeux imposent à l’Etat d’accorder désormais une plus grande priorité à la sûreté portuaire et maritime. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.