Nouvelle dynamique agricole

21/04/2017
Nouvelle dynamique agricole

Ouro-Koura Agadazi

Le 9e Forum national du paysan s’est ouvert jeudi à Kara (nord du Togo).

Cette grand-messe annuelle du monde agricole rassemble plus de 500 cultivateurs, producteurs et distributeurs.

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, en a profité pour donner un certain nombre de chiffres qui démontrent la vitalité du secteur et la pertinence du Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA), pivot de la relance.

La  couverture en besoin alimentaire au plan national est assurée à plus de 130%, l’indice de pauvreté  en milieu rural est passé  de 75,1%  en 2006 à 68,9% en 2015 induisant comme effet une croissance annuelle moyenne de 6% du PIB d’origine agricole.

L’agriculture représente 40% du PIB et emploie 70% de la population active.

L’édition 2017 a retenu pour thème l’agrobusiness et le développement des agrocoles.

Jusqu’à maintenant, tout ce qui est produit au Togo est consommé localement ou exporté, mais rien n’est transformé sur place.

Les autorités encouragent l’essor d’une véritable industrie de transformation et la promotion de nouvelles cultures.

Une usine de  transformation de soja et d’arachide a vu le jour en début d’année dans le canton de Kparatao (région Centrale), une autre est en construction à Agou (100km de Lomé) pour de l’huile de palme.

Le Togo veut aussi concurrencer le quinoa très populaire en Europe et aux Etats-Unis en développant la production de fonio jusque ici limité à une culture familiale. Une société israélienne a d’ores et déjà démarré ses opérations.

Les opportunités sont là. 

Pour le ministre, il faut amorcer une transformation de l’agriculture par le développement d’activités économiques rentables, compétitives et attrayantes pour des acteurs économiques privés.

Les pouvoirs publics entendent aussi favoriser la création de petites et moyennes entreprises agro-industrielles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.