Nouvelle politique de l'emploi

20/02/2014
Nouvelle politique de l'emploi

Offrir à l’horizon 2030 à la majorité des Togolais, sans discrimination, un emploi décent, de qualité, dans l’équité

Une nouvelle politique de l’emploi a été présentée jeudi en conseil des ministres. L’objectif est ambitieux. Selon le projet, il est question d’accroître les opportunités d’emplois décents, en réduisant le taux de chômage de 0,5 % par an et le taux de sous-emploi de 1 % par an. Pour y parvenir le gouvernement entend, entre autre, mettre l’accent sur l’amélioration de la capacité d’absorption de la main-d’œuvre et la promotion de l’accès des groupes vulnérables à l’emploi.

Cette stratégie est le fruit d’un processus de concertation et de dialogue entre les acteurs gouvernementaux, les organisations d’employeurs, la société civile et les partenaires techniques et financiers. Elle s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi et vise à offrir d’ici à l’horizon 2030 à la majorité des Togolais, sans discrimination, un emploi décent, de qualité, dans l’équité et dans un environnement de croissance accélérée.

Au Togo, comme dans les autres pays de la région, le chômage reste un fléau qui touche notamment les jeunes, y compris les diplômés.  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.