OMD : nombreuses incertitudes

12/03/2012
OMD : nombreuses incertitudes

Le 6e Forum mondial de l’eau s’ouvre lundi à Marseille (France). Le Togo y est représenté par Zakari Nandja, le ministre de l’Eau et de l’Assainissement.

M. Nandja compte tirer profit de ce rendez-vous international pour mobiliser les partenaires en faveur du plan d'action national de l'eau et de l'assainissement (PANCEA) ; un outil essentiel pour l'atteinte des OMD.

Le PANCEA prévoit une amélioration de la politique de la gouvernance de l'eau, le renforcement des capacités humaines, financières et techniques ainsi que l'accroissement de la mobilisation citoyenne de l'Etat et de la communauté internationale en faveur de l'eau potable, de l'hygiène et de l'assainissement pour le développement durable pour tous. 

Depuis 2008 le Togo installe en zone rurale, semi urbaine et urbaine des forages et des points d'adduction d'eau potable. 

Le Togo entend atteindre d’ici 2015 un taux de couverture de 64 à 65% ; il est actuellement de 42%.

Publiés à l’occasion de ce Forum les rapports de l'OMS de l'Unicef et de l'ONU sont plutôt inquiétants. En 2010 près de 800 millions de personnes étaient sans accès à l'eau potable dans le monde et 2,5 milliards sans installations sanitaires.

A en croire ces nouveaux chiffres, l'objectif du millénaire de réduire de moitié d'ici 2015 le nombre d'habitants sans eau potable, par rapport à 1990, a ainsi été atteint avant terme, voire déjà légèrement dépassé. Au total 89% des humains (6,1 milliards de personnes) avaient fin 2010 accès à des sources améliorées d'eau potable, alors que l'objectif pour 2015 était de 88%.

Pourtant, avertissent l'OMS et l'Unicef, en l'absence d'indicateurs précis sur la qualité de l'eau à l'échelle mondiale, il n'est question que de l'utilisation de sources améliorées d'eau potable. Et elles soulignent que d'importants efforts doivent être déployés pour garantir que les sources d'eau améliorées sont et demeurent salubres.

Sur les 3,8 milliards de personnes ayant accès à l'eau du robinet, un milliard sans doute n'ont l'eau que quelques heures par jour, voire quelques jours par semaine, selon M. Payen. On ne peut pas alors parler d'eau potable du fait du mauvais état des réseaux de distribution. Les changements de pression détériorent les canalisations plus susceptibles de laisser passer les pollutions contenues dans le sol.

A l'échelle régionale, les disparités restent fortes entre l'Afrique subsaharienne toujours la plus pauvre et la plus mal lotie (plus de 40% des personnes sans accès à l'eau potable) et les pays émergents d'Amérique latine et d'Asie. De même, les campagnes des pays pauvres présentent toujours un bilan alarmant: 97% des habitants n'y ont pas accès à de l'eau distribuée par canalisation et 14% y boivent l'eau des rivières, étangs ou lacs qu'ils partagent avec les animaux.

Côté assainissement, les statistiques sont également sombres: 2,5 milliards de personnes ne disposaient toujours pas fin 2010 d'installations sanitaires et 1,1 milliard pratiquaient toujours la défécation à l'air libre, dont la grande majorité en milieu rural, selon le rapport OMS-Unicef.

Quelque 64% de la population mondiale faisant ses besoins au grand air vit en Asie du sud, rien qu'en Inde ils sont 638 millions dans ce cas, souligne le rapport 2012 de l'ONU sur l'évaluation des ressources en eau publié lundi.

Aussi l'objectif du millénaire d'équiper d'ici 2015 les trois-quarts de l'humanité de services d'assainissement corrects ne sera pas atteint.

Par ailleurs, jusqu'à 90% des eaux usées des pays en développement s'écoulent, sans avoir été traitées, dans les rivières, les lacs et les zones côtières, menaçant la santé et la sécurité alimentaire, l'accès à l'eau potable et à l'eau de lavage, selon le rapport de l'ONU.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.