Olympio : « Aucune volonté d’exclusion »

28/09/2010
Olympio : « Aucune volonté d’exclusion »

Gilchrist Olympio, le président de l’UFC (opposition) est pleinement satisfait de l’accord politique conclu avec le RPT. C’est ce qu’il a indiqué mardi en citant, notamment, l’entrée de sept ministres au gouvernement, la libération des militants détenus depuis la présidentielle et la mise en œuvre des réformes politiques préconisées par cet accord.
M. Olympio a expliqueé que l’alliance nouée avec le parti au pouvoir avait pour objectif de parvenir à une réunification du Togo afin d’ « enterrer les vieux clichés Nord-Sud ».
« Unifier le pays, c’est bien, mais il faut aussi un plan de développement. C’est la raison pour laquelle, j’ai demandé à des experts indiens de venir nous conseiller sur la meilleure stratégie à adopter au Togo», a encore indiqué M. Olympio.
Répondant aux critiques de certaines formations politiques, le président de l’UFC a estimé que le Comité de suivi RPT-UFC n’était pas en contradiction avec l’Accord politique global (APG).
Il n’y a pas, selon lui, une volonté d’exclusion des partis au seul profit de l’UFC et du RPT.
Enfin sur la crise qui secoue l’UFC, Gilchrist Olympio a appelé à la « paix des braves ».
«Le parti ne peut se permettre de rester divisé par les luttes intestines et fratricides interminables. La paix des braves est une nécessité pour traduire dans les faits le rêve de rénovation de l’UFC qui a toujours pratiqué la culture de la tolérance ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.