Olympio : « Aucune volonté d’exclusion »

28/09/2010
Olympio : « Aucune volonté d’exclusion »

Gilchrist Olympio, le président de l’UFC (opposition) est pleinement satisfait de l’accord politique conclu avec le RPT. C’est ce qu’il a indiqué mardi en citant, notamment, l’entrée de sept ministres au gouvernement, la libération des militants détenus depuis la présidentielle et la mise en œuvre des réformes politiques préconisées par cet accord.
M. Olympio a expliqueé que l’alliance nouée avec le parti au pouvoir avait pour objectif de parvenir à une réunification du Togo afin d’ « enterrer les vieux clichés Nord-Sud ».
« Unifier le pays, c’est bien, mais il faut aussi un plan de développement. C’est la raison pour laquelle, j’ai demandé à des experts indiens de venir nous conseiller sur la meilleure stratégie à adopter au Togo», a encore indiqué M. Olympio.
Répondant aux critiques de certaines formations politiques, le président de l’UFC a estimé que le Comité de suivi RPT-UFC n’était pas en contradiction avec l’Accord politique global (APG).
Il n’y a pas, selon lui, une volonté d’exclusion des partis au seul profit de l’UFC et du RPT.
Enfin sur la crise qui secoue l’UFC, Gilchrist Olympio a appelé à la « paix des braves ».
«Le parti ne peut se permettre de rester divisé par les luttes intestines et fratricides interminables. La paix des braves est une nécessité pour traduire dans les faits le rêve de rénovation de l’UFC qui a toujours pratiqué la culture de la tolérance ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.