Olympio : 'L’UFC n’est pas partie intégrante d’UNIR'

18/02/2013
Olympio : 'L’UFC n’est pas partie intégrante d’UNIR'

Le principal parti de l’opposition togolaise, l’UFC, a organisé dimanche à Lomé un grand meeting à Adéwui. L’occasion pour Gilchrist Olympio (photo) d’appeler les Togolais à s’inscrire sur les listes électorales.

« Les élections sont nécessaires et nous allons les organiser dans la paix et la réconciliation. Nous allons mener ensuite des discussions pour nommer le Président de l’Assemblée nationale et le Premier Ministre de manière à permettre au pays de continuer sa marche de développement », a-t-il déclaré.

Sur l’accord de gouvernement, signé le 26 mai 2010 avec le parti au pouvoir, le président de l’UFC a tenu à clarifier les choses. « Si les deux grandes formations du Togo travaillent aujourd’hui ensemble, cela ne signifie pas que l’UFC est partie intégrante d’Unir ». 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un truc de malade !

Culture

25.000 spectateurs ont assisté jeudi à Nosy Be (Madagascar) au concert des Toofan. Les intéressés n'en reviennent pas encore.

Ne pas prendre les Requins pour des poissons rouges

Sport

‘Le match contre Djibouti n’est pas un match facile. Les Requins valent mieux que ce qu’on pense d’eux’, a affirmé jeudi le coach des Eperviers.

Eclairage public : vers le tout solaire

Développement

Villes et villages du Togo seront bientôt équipés de 13.000 lampadaires solaires ; plus de 7.000 sont en cours d’installation.

Le numérique au cœur du développement

Tech & Web

Le Togo, comme le reste de l’Afrique, doit placer le numérique au coeur du développement socio-économique, estime Cina Lawson dans un entretien à Forbes.