Olympio : 'L’UFC n’est pas partie intégrante d’UNIR'

18/02/2013
Olympio : 'L’UFC n’est pas partie intégrante d’UNIR'

Le principal parti de l’opposition togolaise, l’UFC, a organisé dimanche à Lomé un grand meeting à Adéwui. L’occasion pour Gilchrist Olympio (photo) d’appeler les Togolais à s’inscrire sur les listes électorales.

« Les élections sont nécessaires et nous allons les organiser dans la paix et la réconciliation. Nous allons mener ensuite des discussions pour nommer le Président de l’Assemblée nationale et le Premier Ministre de manière à permettre au pays de continuer sa marche de développement », a-t-il déclaré.

Sur l’accord de gouvernement, signé le 26 mai 2010 avec le parti au pouvoir, le président de l’UFC a tenu à clarifier les choses. « Si les deux grandes formations du Togo travaillent aujourd’hui ensemble, cela ne signifie pas que l’UFC est partie intégrante d’Unir ». 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Que vaut vraiment la signature de la STT

Social

Au terme d’une Assemblée générale organisée lundi après-midi, la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) a décidé de suspendre sa participation au comité de suivi mis en place entre le gouvernement et les syndicats.

La base a bon dos

Social

L’appel à la grève lancé par la Synergie des travailleurs du Togo (STT) n’a pas remporté un franc succès. Les fonctionnaires étaient à leur poste. Seuls les personnels de la santé et de l’éducation étaient mobilisés.

Ligue des champions : qualification de Sémassi

Sport

Sémassi de Sokodé s’est qualifié dimanche pour le second tour de la Ligue des champions africains en battant dimanche à Lomé Sony Ela Nguema (Guinée Equatoriale). 

Michel Kodom prend du grade

Santé

Michel Kodom, fondateur de l’ONG humanitaire ‘Aimes Afrique’, a été élu samedi au Caire membre du Comité permanent de l'ECOSOCC (Conseil économique, social et culturel de l’Union africaine).