Olympio : « Les problèmes du Togo ne se règlent pas dans la rue »

01/07/2012
Olympio : « Les problèmes du Togo ne se règlent pas dans la rue »

Plusieurs milliers de militants et sympathisants ont répondu dimanche à l’appel de l’Union des forces de changement (UFC) pour venir écouter le président du parti, Gilchrist Olympio.

« Ce n’est pas dans la rue que nous allons régler les problèmes du Togo, c’est autour d’une table de discussion », a lancé M. Olympio à Kévé (60 km au nord-ouest de Lomé) ;

Pour le leader charismatique de l’opposition, les prochaines échéances électorales sont d’une importance capitale et il est anormal que certains politiciens appellent au boycott ou au report du scrutin.

«Notre lutte, c’est pour tout le Togo. Il faut que l’Assemblée nationale reflète la volonté populaire. C’est le prochain parlement qui sera chargé d’accomplir les réformes constitutionnelles et institutionnelles », a-t-il déclaré avant d’inviter la population à se faire recenser massivement sur les listes électorales le moment venu.

«Nous sommes à 5 mois des législatives, il faut que le peuple choisisse d’aller aux à ces élections. L’UFC est préoccupée par la transparence du scrutin. Nous ne votons pas,  pour chasser quelqu’un mais pour faire porter la voix de l’UFC en tant que principal force politique au Togo’, a ajouté le président de l’UFC.

En photo : (au centre avec le micro) Gilchrist Olympio; à sa gauche Elliott Ohin, le ministre des Affaires étrangères

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.