Olympio : « Personne ne tremble devant les agitations du Frac »

27/05/2010
Olympio : « Personne ne tremble devant les agitations du Frac »

Le RPT (au pouvoir) et l’UFC, principal parti d’opposition sont parvenus à s’entendre pour gouverner ensemble. La formation de Gilchrist Olympio aura sept portefeuilles dans le gouvernement de Gilbert Houngbo dont la composition devrait être annoncée jeudi.
Interrogé jeudi par republicoftogo.com, M. Olympio s’est déclaré très satisfait et a confirmé qu’il restait bien le véritable leader de l’opposition affirmant « ne pas trembler devant les agitations du Frac »

Republicoftogo.com : Satisfait de cet accord ?
Gilchrist Olympio : Tout à fait. Il répond à nos demandes et permettra de parvenir à un Togo apaisé qui pourra consacrer l’essentiel de son énergie au développement.
Je lance un appel à tout le peuple togolais pour me soutenir dans cette nouvelle démarche politique, en espérant qu’elle permettra de réaliser la réconciliation nationale, de consolider la paix et de s’atteler avec détermination au redressement social et économique du Togo.
Republicoftogo.com : Craignez-vous des réactions hostiles de la part de Jean-Pierre Fabre et de ses proches ?
Gilchrist Olympio : Non pas du tout ! Je suis et je reste le premier responsable de mon parti. Jamais, un parti qui constitue officiellement, je dis bien 50% de l’électorat ne peut trembler devant les agitations du Frac qui n’a aucune existence juridique.
Vous savez, entre le Frac et l’UFC, le champ de bataille est très différent. Sur les 42 fédérations qu’on a de Cinkassé à Lomé, plus de 75% m’ont signé un papier d’encouragement pour arriver à cette conclusion. Je peux dire que c’est une majorité mature.

Voici l’intégralité des quatre points de l’accord politique UFC/RPT
I-Participation de l’UFC au gouvernement
L’UFC entrera dans le gouvernement et disposera de sept (7) portefeuilles ministériels dont un ministre d’Etat. Au-déla des postes proposés, l’UFC enverra d’autres compétences pour qu’il entre en délibération dans la formation du gouvernement. Les ministres seront libres de choisir leur directeur de cabinet dans le respect des textes en vigueur.
II- Participation aux administrations
L’UFC désignera des responsables pour les administrations centrales, les sociétés d’Etat, les préfectures, les mairies, les ambassades. Les partis signataires convient de la nécessité d’adopter un modus operandi contenant la participation réelle de l’UFC dans le choix des dirigeants de ces institutions.
III- Les reformes institutionnelles et constitutionnelles
Les reformes institutionnelles et constitutionnelles seront réalisées dans les six (6) mois qui suivent la mise en place du nouveau gouvernement
IV- Recensement général de la population et de l’habitat
Dès son entrée en fonction, le gouvernement devra prendre les textes réglementaires en plus du recensement général de la population et de l’habitat, de manière que l’opération soit effective sur le terrain au plus tard dans les six mois qui suivent.
Etablissement d’un nouveau fichier électoral.
Sur la base du recensement général de la population, un nouveau fichier électoral doit être établi, un redécoupage électoral doit être opéré et la tenue des élections locales doit être envisagée dans les meilleurs délais.

Ont signé :
Le secrétaire Général du RPT : Esso Solitoki
Le Président national de l’UFC : Gilchrist Olympio

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

French cancan sous les tropiques

Culture

Fin d’année en beauté au Togo. La troupe du Moulin Rouge, le célèbre cabaret parisien débarque à l’hôtel Radisson Blu de Lomé.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA),