Olympio : ‘Pour conquérir le pouvoir, il n’y a que les élections’

27/04/2013
Olympio : ‘Pour conquérir le pouvoir, il n’y a que les élections’

S’exprimant à l’occasion du 53e anniversaire de l’indépendance du Togo, Gilchrist Olympio (photo), le président de l’Union des forces de changement (UFC), le principal parti de l’opposition, a prôné l’apaisement et la réconciliation. Tout ce qui va dans ce sens ne peut que contribuer à assurer le développement du Togo.

«C’est parce qu’elle a pris conscience de la nécessité de cette paix et de cette réconciliation que l’UFC a accepté participer à l’action gouvernementale ; une initiative appréciée par la grande majorité de nos partenaires au développement dont l’implication et le soutien n’ont jamais fait défaut dès lors qu’il s’agit de nous aider à nous parler », a-t-il déclaré.

Il a rappelé que la célébration de ce 53è anniversaire venait rappeler l’engagement de faire de ce pays une Nation apaisée et réconcilié ou le développement doit être la préoccupation de tous les togolais.

Evoquant les prochaines élections législatives, M. Olympio a salué la mobilisation de la population qui a massivement participé aux opérations de recensement.

«L’engouement manifesté pour le recensement électoral démontre que le moment est venu de mettre en place un Parlement capable de procéder aux réformes des institutions, gage d’une vitalité démocratique retrouvée », a souligné le leader historique de l’opposition.

Pour Gilchrist Olympio, le Togo est à un tournant décisif de son histoire. « Il n’y a pas d’autre moyen de conquérir le pouvoir d’Etat en dehors des élections qui demeurent le fondement même de la démocratie ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.