Olympio : « Pour nous c’est deux tours ou rien »

07/12/2009
Olympio : « Pour nous c’est deux tours ou rien »

En meeting dimanche à la gare routière d’Atakpamé, Gilchrist Olympio, le leader de l’UFC (opposition), a une nouvelle fois exigé la tenue d’un scrutin à deux tours.
Devant quelques centaines de sympathisants, M. Olympio a affirmé que « L’UFC ne participerait pas à une élection à un tour au Togo, et si l’UFC ne participe pas il n’y aura pas d’élection au Togo ».
Une position pas forcément partagée par les militants présents sur place.

"Nous sommes fatigués des discours de ce parti ; honnêtement nous pensons que ces hommes ne peut plus faire l'affaire dans ce pays, c'est d'ailleurs pour cela que la population n'a pas vraiment fait le déplacement de la gare routière", explique Arouna Kpondo, un couturier à Atakpamé.
"Par rapport à la mobilisation que suscitait jadis les meetings de l’UFC à Atakpamé, nous observons que cette formation est en train de perdre de la vitesse", ajoute un instituteur.
Gilchrist Olympio est candidat à l’élection présidentielle du 28 février prochain au Togo.

Photo © Nicolas Robert

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.