Olympio : « Pour nous c’est deux tours ou rien »

07/12/2009
Olympio : « Pour nous c’est deux tours ou rien »

En meeting dimanche à la gare routière d’Atakpamé, Gilchrist Olympio, le leader de l’UFC (opposition), a une nouvelle fois exigé la tenue d’un scrutin à deux tours.
Devant quelques centaines de sympathisants, M. Olympio a affirmé que « L’UFC ne participerait pas à une élection à un tour au Togo, et si l’UFC ne participe pas il n’y aura pas d’élection au Togo ».
Une position pas forcément partagée par les militants présents sur place.

"Nous sommes fatigués des discours de ce parti ; honnêtement nous pensons que ces hommes ne peut plus faire l'affaire dans ce pays, c'est d'ailleurs pour cela que la population n'a pas vraiment fait le déplacement de la gare routière", explique Arouna Kpondo, un couturier à Atakpamé.
"Par rapport à la mobilisation que suscitait jadis les meetings de l’UFC à Atakpamé, nous observons que cette formation est en train de perdre de la vitesse", ajoute un instituteur.
Gilchrist Olympio est candidat à l’élection présidentielle du 28 février prochain au Togo.

Photo © Nicolas Robert

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.