Olympio : « Un instrument pour garantir la démocratie »

05/04/2013
Olympio : « Un instrument pour garantir la démocratie »

Le leader de l’UFC, principal parti de l’opposition, s’est rendu vendredi aux journées portes ouvertes organisées par la Cour constitutionnelle (3-5 avril). Il a été accueilli par le président de l’institution, Aboudou Assouma.

« La Cour Constitutionnelle garantit la légalité et vérifie si tout ce que nous faisons est conforme aux textes. Le président de la Cour assume une responsabilité toute particulière en ces temps difficiles pour notre pays. Nous disposons d’un instrument pour garantir la démocratie. C’est très important pour les partis politiques, c’est très important pour le parti que je préside», a déclaré M. Olympio.

Pour la première fois de son histoire, la Cour constitutionnelle du Togo a ouvert ses portes pendant 3 jours au grand public. Trois jours pendant lesquelles les citoyens ont pu s’informer sur le fonctionnement de l’institution dont le rôle est méconnu. Tenus au devoir de réserve, ses membres ne communiquent jamais donnant peut-être l’impression d’une certaine opacité.

Photo : Gilchrist Olympio (G) et Aboudou Assouma

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.