Olympio : « Un instrument pour garantir la démocratie »

05/04/2013
Olympio : « Un instrument pour garantir la démocratie »

Le leader de l’UFC, principal parti de l’opposition, s’est rendu vendredi aux journées portes ouvertes organisées par la Cour constitutionnelle (3-5 avril). Il a été accueilli par le président de l’institution, Aboudou Assouma.

« La Cour Constitutionnelle garantit la légalité et vérifie si tout ce que nous faisons est conforme aux textes. Le président de la Cour assume une responsabilité toute particulière en ces temps difficiles pour notre pays. Nous disposons d’un instrument pour garantir la démocratie. C’est très important pour les partis politiques, c’est très important pour le parti que je préside», a déclaré M. Olympio.

Pour la première fois de son histoire, la Cour constitutionnelle du Togo a ouvert ses portes pendant 3 jours au grand public. Trois jours pendant lesquelles les citoyens ont pu s’informer sur le fonctionnement de l’institution dont le rôle est méconnu. Tenus au devoir de réserve, ses membres ne communiquent jamais donnant peut-être l’impression d’une certaine opacité.

Photo : Gilchrist Olympio (G) et Aboudou Assouma

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !