Olympio a sa carte d’électeur

22/04/2013
Olympio a sa carte d’électeur

Gilchrist Olympio (photo), le président de l’Union des forces de changement (UFC, principal parti d’opposition), s’est fait recenser dimanche à Lomé. Il pourra donc accomplir son devoir civique à l’occasion des prochaines élections législatives et locales.

M. Olympio s’est félicité de la décision de la Céni de prolonger la période d’enregistrement d’une semaine compte tenu de l’affluence observée. C’est pour lui le signe de la bonne santé démocratique du Togo.

Le Comité de suivi du processus électoral a décidé, d’un commun accord avec la Commission électorale nationale indépendante, de repousser d’une semaine la fin de l’opération de recensement en Zone 2.

Opposant farouche au régime Eyadema, exilé en Europe et en Afrique, pendant des décennies, Gilchrist Olympio n’avait pas pu voter aux multiples élections organisées depuis les années 60.

Candidat officiel de l’UFC à l’élection présidentielle de 2010, une mauvaise chute, l’avait empêché de se présenter. Ses collaborateurs d’alors lui avait abondamment savonner la planche pour l’éloigner au maximum du pays. L’ingratitude poussé à l’extrême.

Ils ont depuis créé leur propre parti, l’ANC.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.