Olympio recadre Fabre

14/03/2010
Olympio recadre Fabre

«En ma qualité de Président national de l’Union des forces de changement (UFC), je réitère la désignation par l’UFC et par moi-même de Maître Homawoo Atsu Yao Fiagadzi Cosme Jean-Claude comme membre de la Céni au titre de l’UFC ». C’est ce qu’a écrit Gilchrist Olympio dans une lettre adressée samedi 13 mars 2010 au Président de la Céni, Taffa Tabiou et à Abdou Assouma, le président de la Cour constitutionnelle et dont republicoftogo.com a obtenu copie.
Le président national de l’UFC, affirme que Me Homawoo, vice-président de la Céni, conserve sa position de conseiller du Bureau national de l’UFC et de conseiller spécial à son cabinet.
Le 11 mars dernier, Jean-Pierre Fabre, candidat malheureux à l’élection présidentielle au Togo, avait annoncé l’exclusion de Jean-Claude Homawoo de toutes ses fonctions au sein de l’UFC pour « indiscipline » et qu’il ne siégeait plus à la Commission électorale nationale indépendante.
Lors d’un récent entretien avec republicoftogo.com, M. Homawoo avait estimé que le dépouillement de l’élection présidentielle du 4 mars s’était déroulé dans les règles et en présence des représentants de tous les candidats, en contradiction avec les affirmations de Jean-Pierre Fabre.
Voici la lettre adressée par Gilchrist Olympio au président de la Céni
Je viens d’être informé du contenu de la lettre de l’UFC en date du 10 mars 2010 qui vous a été adressé à mon insu.
Je voudrais, par la présente, vous dire qu’en ma qualité de Président national de l’Union des forces de changement (UFC), je réitère la désignation par l’UFC et par moi-même de Maître HOMAWOO Atsu Yao Fiagadzi Cosme Jean-Claude comme membre de la CENI au titre de l’UFC.
Maître HOMAWOO maintient sa position de Conseiller du Bureau national de l’UFC et de conseiller spécial à mon cabinet.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’assurance de ma considération distinguée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.

Au service des autres

Diaspora

Kadie Agrignan et son frère Raouf ont décidé de mettre leur expérience et leurs économies au service des autres, particulièrement les plus âgés.