Olympio veut une commission d'enquête

11/01/2008
Olympio veut une commission d'enquête

L'opposant Gilchrist Olympio a demandé jeudi une enquête sur les circonstances de la mort de son père Sylvanus Olympio, assassiné le 13 janvier 1963 lors d'un coup d'Etat. "Nous souhaiterions avoir une vraie commission d'enquête, afin que les coupables soient traduits en justice", a déclaré M.Olympio lors d'une conférence de presse.

"Aucune commission d'enquête n'a été installée en 45 ans pour déterminer les circonstances de la mort de mon père", a souligné M.Olympio.Le leader de l'Union des forces de changement (UFC, principal parti d'opposition) est arrivé jeudi à Lomé pour participer le 13 janvier notamment à un culte catholique en mémoire de son père et déposer une gerbe sur le site de son assassinat.

Autrefois célébrée avec faste par le général Eyadéma, la journée du "13 janvier" (marquant la prise de pouvoir du général défunt) sera placée cette année sous le signe de la "sobriété, du recueillement et de la réconciliation", selon un communiqué officiel publié jeudi par Togo Presse

Un défilé militaire est prévu de jour là et des offices religieux seront célébrés la veille, selon le communiqué.

M. Olympio s'est insurgé contre la célébration du 13 janvier.

Rappelons que depuis deux ans, Faure Gnassingbé a instauré des offices religieux à la mémoire de Sylvanus Olympio pour promouvoir la réconciliation.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.