On tient le bon bout

30/11/2016
On tient le bon bout

Bons indices

La Banque mondiale procède chaque année à l’évaluation des politiques publiques et des différents dispositifs institutionnels mis en oeuvre par les États africains.

18 pays sont auscultés, dont le Togo. Avec 4 critères retenus,  la gestion économique, les politiques structurelles, les mesures d’inclusion ou d’équité sociale, la gouvernance des institutions du secteur public.

A Lomé, c’est le Centre autonome d’études et de renforcement des capacités pour le développement au Togo (CADERT) qui est en charge de ce travail.

Mercredi, il a rendu public un rapport provisoire qui porte sur l’année 2015. Une enquête conforme aux normes CPIA (Country Policy and Institutions Assessment) fixées par la BM.

De manière globale, le Togo a réalisé des progrès en matière de de politique structurelle dans le secteur financier et d’administration fiscale.

Concernant l’assainissement des finances publiques et les réformes fiscales, le rapport note des améliorations.

Depuis 5 ans, la pression fiscale est passée de 15,71% à 21,2%

En 2015, les dépenses d’investissement ont été de 277,7 milliards de F cfa, soit une augmentation de 34% par rapport à l’année précédente.

Parallèlement, la dette s’est accrue de 18,69%. 

L’étude menée par le CADERT relève un développement du secteur financier grâce, notamment, à la restructuration de certaines banques d’Etat et d’institutions de prévoyance sociale communautaire.

Les ressources bancaires sont en hausse de 7,1% ainsi que la rentabilité des principaux établissements.

Le taux de bancarisation a gagné près de 3 points en un an à 19,6%.

Sur le plan social, les choses bougent également avec une amélioration de la situation en ce qui concerne l’éducation (alphabétisation, formation professionnelle) et la santé (lutte contre le sida et le paludisme, la mortalité infantile, …).

Enfin, le rapport salue les politiques publiques en matière d’inclusion financière, de volontariat, de promotion de l’emploi des jeunes et de développement communautaire.

Le document sera validé prochainement et servira de feuille de route au gouvernement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.