Optimisme des Nations Unies

25/08/2007
Optimisme des Nations Unies

Le représentant spécial du secrétaire général de l'Onu en Afrique de l'Ouest, Ahmedou Ould Abdallah, a estimé que le processus en vue des prochaines élections législatives se déroulait dans un climat "apaisé", invitant la presse à bien jouer son rôle.

"Je constate que le processus actuel au Togo se déroule dans une ambiance apaisée. Ce qui est un indicateur plutôt bon", a déclaré lors d'une conférence de presse à Lomé M. Ould Abdallah."Les togolais ont confiance et il y a vraiment espoir. C'est une opinion partagée par tous", a-t-il indiqué.

Arrivé à Lomé depuis le 22 août, M. Ould Abdallah a indiqué avoir fait le point de ce processus avec l'ensemble des autorités togolaises, ainsi que les ambassadeurs accrédités au Togo.

Le représentant spécial du secrétaire général de l'Onu a été reçu mercredi par le chef de l'Etat Faure Gnassingbé. Il s'est également entretenu avec le Premier ministre Yawovi Agboyibo.

M.Ould Abdallah était accompagné du ministre burkinabè des affaires étrangères Djibril Bassolé.

Les prochaines élections législatives sont prévues cette années au Togo. Aucune date n'a encore été retenue pour ce scrutin, mais le recensement électoral qui a démarré le 16 juillet s'est achevé le 19 août.

L'organisation des législatives "libres" et "transparentes" est la principale condition posée par l'Union européenne pour normaliser ses relations avec le Togo, rompues depuis 1993 pour "déficit démocratique".

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.