Oser le dire

25/11/2013
Oser le dire

A l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la ministre de la Promotion de la femme, Dédé Ahoefa Ekoué a lancé ce lundi la campagne nationale d’information de deux semaines. Thème choisi : la lutte contre le harcèlement sexuel et le viol chez les jeunes.

‘Nous devons tous nous investir dans la lutte contre les violences sexuelles car elles ont des conséquences néfastes durables pour l’éducation, la formation et la promotion professionnelle des femmes. Ces abus ont un impact terrible sur la santé physique et mentale des victimes et de leur entourage’, a déclaré Mme Ekué dans un message qu’elle a délivré pour la circonstance.

Selon une étude réalisée en 2010 par le ministère en charge de la Promotion de la femme, les violences les plus fréquentes au Togo sont les violences institutionnelles (96%), sexuelles (93%), physiques (94%), psycho-morales (88%) et économiques (79%). 

Rares sont les victimes qui osent porter plainte ou à en parler à leurs proches.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.