Ouédraogo : « Chacun doit faire des compromis »

19/09/2012
Ouédraogo : « Chacun doit faire des compromis »

Le président de la Commission de la Cédéao, Kadré Désiré Ouédraogo (photo), était mercredi chez le Premier ministre Arthème Kwesi Séléagodji pour des consultations relatives à la situation politique au Togo.

L’occasion d’évoquer, bien sûr, les prochaines consultations électorales. « Nous rencontrons ici tous les acteurs politiques et de la société civile sur la situation qui prévaut et dans le cadre des élections à venir. Des contacts destinés à trouver un  consensus afin que ces scrutins se déroulent de façon pacifique, transparente et démocratique », a-t-il déclaré.

M. Ouedraogo s’est félicité des conclusions du récent accord politique. « Nous pensons que le dialogue est une vertu cardinale que l’on doit toujours conserver. Nous voulons lancer un appel à tous les acteurs pour qu’ils acceptent le dialogue, pour qu’ils acceptent de faire des compromis dans l’intérêt supérieur du pays », a-t-il lancé.

Revenant sur les manifestations récurrentes ces derniers temps à Lomé, le responsable de la Cédéao a jugé « tout à fait normal » le principe de revendiquer et le fait que tout le monde ne partage pas la même opinion; il a cependant souhaité que les rassemblements se déroulent « dans le calme, la paix et dans le respect de l’intégrité  et la sécurité des personnes et des biens ». 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.