Oui au dialogue, mais à certaines conditions

18/08/2011
 Oui au dialogue, mais à certaines conditions

Le président du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), Me Dodji Apévon (photo), a déclaré jeudi qu’il «prenait acte» de la décision du gouvernement de relancer le dialogue politique au Togo tout en exigeant que la question de la limitation du mandat présidentiel soit inscrite en tête des discussions. « Aborder ce point crucial sera un test de la bonne volonté du pouvoir », a souligné le politicien.

De son côté, Nicolas Lawson, qui dirige le Parti du renouveau et de la rédemption, estime que cette annonce de dialogue est une bonne chose. 

«Ce n’est pas par un esprit vindicatif et par des agitations que nous allons sortir du chaos qui se profile. C’est autour de la table que nous allons dire les vérités de chacun et arriver à sortir ce pays de l’impasse politique », explique le leader de ce petit parti.

En début de semaine, l’ANC et Obuts s’étaient déclarés également favorables à une reprise des pourparlers avec toutefois des préalables pour y participer. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.

L'enquête avance

Justice

L’enquête avance concernant le lynchage et l’assassinat de deux soldats à Sokodé dans la nuit du 16 au 17 octobre 2017.

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.