Oui, c’est nous !

25/01/2013
Oui, c’est nous !

Sept jeunes interpellés dans le cadre de l’enquête sur l’incendie des marchés de Kara et de Lomé ont été présentés vendredi à la presse. Certains ont reconnu les faits et avouent avoir été manipulés par des responsables de partis politiques. 

« Le député Manty nous a donné la mission d’incendier le Centre informatique et bureautique à Agoè et après les marchés. On était au nombre de quatre. Pour le grand marché, je n’en sais rien », a expliqué Komlan Amavi. 

D’autres personnes mises en cause ont cité le nom des responsables de l’Alliance nationale pour la Changement (ANC, opposition) et d’Obuts (opposition) comme étant les commanditaires 

L’enquête est loin d’être bouclée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.