Oui, c’est nous !

25/01/2013
Oui, c’est nous !

Sept jeunes interpellés dans le cadre de l’enquête sur l’incendie des marchés de Kara et de Lomé ont été présentés vendredi à la presse. Certains ont reconnu les faits et avouent avoir été manipulés par des responsables de partis politiques. 

« Le député Manty nous a donné la mission d’incendier le Centre informatique et bureautique à Agoè et après les marchés. On était au nombre de quatre. Pour le grand marché, je n’en sais rien », a expliqué Komlan Amavi. 

D’autres personnes mises en cause ont cité le nom des responsables de l’Alliance nationale pour la Changement (ANC, opposition) et d’Obuts (opposition) comme étant les commanditaires 

L’enquête est loin d’être bouclée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.

Brassage des cultures

Culture

Une ‘Caravane littéraire’ est organisée du 26 février au 4 mars. Elle se rendra dans 5 villes du Togo, du nord au sud. Un évènement culturel attendu.