Oui, c’est nous !

25/01/2013
Oui, c’est nous !

Sept jeunes interpellés dans le cadre de l’enquête sur l’incendie des marchés de Kara et de Lomé ont été présentés vendredi à la presse. Certains ont reconnu les faits et avouent avoir été manipulés par des responsables de partis politiques. 

« Le député Manty nous a donné la mission d’incendier le Centre informatique et bureautique à Agoè et après les marchés. On était au nombre de quatre. Pour le grand marché, je n’en sais rien », a expliqué Komlan Amavi. 

D’autres personnes mises en cause ont cité le nom des responsables de l’Alliance nationale pour la Changement (ANC, opposition) et d’Obuts (opposition) comme étant les commanditaires 

L’enquête est loin d’être bouclée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.