Ouvert à la discussion

14/05/2012
Ouvert à la discussion

L’avant-projet de loi de modification du code électoral suscite des critiques dans les rangs de certains partis d’opposition. Pour le gouvernement, l’objectif n’est pas de passer en force, mais d’obtenir le consensus le plus large afin d’organiser des élections dans un climat apaisé.

C’est dans cet esprit qu’il organise lundi une concertation avec l’ensemble des formations politiques en présence des représentants des pays membres de l’Union européenne.

"La modification proposée ne concerne que la prise en compte des recommandations formulées par les différentes missions d'observation de l'Union européenne. Le dispositif envisagé vise à améliorer les conditions d'organisation des élections. Il appartiendra aux partis politiques qui contestent le projet de faire des propositions et, dans un esprit d'ouverture, nous verrons ce qu'il y a lieu d'arrêter ensemble", a déclaré Pascal Bodjona (photo), le ministre de l’Administration territoriale, joint dans la matinée par republicoftogo.com. 

Des élections législatives et locales se dérouleront au Togo au mois d’octobre. L’avant-projet prévoit d’augmenter le nombre de députés (de 81 à 91) et de redécouper certaines circonscriptions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.