Ouvert à toutes les sensibilités

13/04/2012
Ouvert à toutes les sensibilités

Ancien parti unique créé par le président Gnassingbé Eyadema en 1969, le Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir) entend faire sa mue samedi à Blitta lors d’un congrès extraordinaire.

Parti-Etat, il a dominé la vie politique pendant des décennies. Lors de la conférence nationale, il a même failli disparaître. Le 27 août 1991, sa dissolution avait été actée dans une résolution publiée au Journal officiel.

Mais il a su s’adapter et se développer dans le cadre du multipartisme. Mieux, il a obtenu la majorité des sièges à l’Assemblée nationale lors des élections de 2007 et le président Faure Gnassingbé a été élu en 2005 et réélu en 2010 sous ses couleurs.

Toutefois, l’évolution est nécessaire.

Le contexte politique a profondément changé, caractérisé par l’ouverture du pouvoir à des partis d’opposition. Le Togo se réforme tant sur le plan institutionnel que constitutionnel. Le RPT ne peut rester figé dans la glace.

Un parti rénové, refondé, ouvert à d’autres sensibilités est une nécessité .

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un immeuble s’effondre près de Kpalimé

Faits divers

Un immeuble s’est effondré mercredi près de Kpalimé (120km de Lomé). On ignore les raisons du sinistre qui a fait 3 morts et une dizaine de blessés graves

Les leçons de Bruxelles

Santé

Que retenir de la conférence internationale sur Ebola (intitulée de l’urgence à la guérison) qui s’est déroulée hier à Bruxelles en présence du Premier ministre togolais représentant le chef de l’Etat. 

La bonne gouvernance est un investissement d’avenir

Coopération

Le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu s’est entretenu mercredi matin à Bruxelles avec Nicholas Wescott, le directeur général pour l'Afrique du Service d'action extérieure de l'Union européenne (SEAE).

Nicoué Broohm : 'Il faut que la raison l'emporte'

Social

Le gouvernement a réaffirmé mardi son attachement à la poursuite des négociations avec les centrales syndicales et, notamment, avec la STT.