Ouvert à toutes les sensibilités

13/04/2012
Ouvert à toutes les sensibilités

Ancien parti unique créé par le président Gnassingbé Eyadema en 1969, le Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir) entend faire sa mue samedi à Blitta lors d’un congrès extraordinaire.

Parti-Etat, il a dominé la vie politique pendant des décennies. Lors de la conférence nationale, il a même failli disparaître. Le 27 août 1991, sa dissolution avait été actée dans une résolution publiée au Journal officiel.

Mais il a su s’adapter et se développer dans le cadre du multipartisme. Mieux, il a obtenu la majorité des sièges à l’Assemblée nationale lors des élections de 2007 et le président Faure Gnassingbé a été élu en 2005 et réélu en 2010 sous ses couleurs.

Toutefois, l’évolution est nécessaire.

Le contexte politique a profondément changé, caractérisé par l’ouverture du pouvoir à des partis d’opposition. Le Togo se réforme tant sur le plan institutionnel que constitutionnel. Le RPT ne peut rester figé dans la glace.

Un parti rénové, refondé, ouvert à d’autres sensibilités est une nécessité .

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

President’s Cup : Togo-Mali vendredi

Sport

Les Eperviers cadets ont fait match nul (0-0) contre les éléphanteaux de Côte d'ivoire lors du tournoi des moins de 17 ans de l'UFOA-B, dénommé ‘President's Cup’. En match inaugural samedi, ils avaient battu le Bénin (2-1).

410 milliards pour la rénovation du réseau routier

Politique

L’Etat investira 410 milliards de Fcfa en 2014 dans les infrastructures routières, une somme sensiblement équivalente à celle de l’année précédente.

Chasse à l’homme

Faits divers

Un braquage dimanche sur la Nationale 1dans le sens Mango-Kara a mal tourné. Deux Maliens et une Béninoise ont été tués et 9 personnes ont été blessés, indique un communiqué publié lundi par le ministère de la Sécurité.

Arouna remporte le Tour

Sport

La 23e édition du tour cycliste international du Togo a été remporté dimanche à Lomé par le Burkinabé Ilboudo Arouna. La 2e place revient à l’Ivoirien Issiaka Fofana.