Ouvert à toutes les sensibilités

13/04/2012
Ouvert à toutes les sensibilités

Ancien parti unique créé par le président Gnassingbé Eyadema en 1969, le Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir) entend faire sa mue samedi à Blitta lors d’un congrès extraordinaire.

Parti-Etat, il a dominé la vie politique pendant des décennies. Lors de la conférence nationale, il a même failli disparaître. Le 27 août 1991, sa dissolution avait été actée dans une résolution publiée au Journal officiel.

Mais il a su s’adapter et se développer dans le cadre du multipartisme. Mieux, il a obtenu la majorité des sièges à l’Assemblée nationale lors des élections de 2007 et le président Faure Gnassingbé a été élu en 2005 et réélu en 2010 sous ses couleurs.

Toutefois, l’évolution est nécessaire.

Le contexte politique a profondément changé, caractérisé par l’ouverture du pouvoir à des partis d’opposition. Le Togo se réforme tant sur le plan institutionnel que constitutionnel. Le RPT ne peut rester figé dans la glace.

Un parti rénové, refondé, ouvert à d’autres sensibilités est une nécessité .

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

4e étape remportée par Mathieu Baert

Sport

Le Belge Mathieu Baert a remporté jeudi la 4e étape (Sokodé-Tchamba et Kambolé-Tchamba, 120km) du Tour du Togo.

Togo Cellulaire se charge de tout !

Tech & Web

Togo Cellulaire, premier opérateur mobile au Togo, a lancé mercredi ‘Recharge-moi’, un service qui permet aux clients de recharger à partir de leur numéro, le compte d’un autre abonné, autrement dit de lui fournir du crédit à partir d’une carte prépayée.

La propreté est de retour

Coopération

Dans le cadre de son soutien aux activités visant à faire de Lomé une ville plus propre, l’Ambassade des Etats-Unis, sur financement du Corps des ingénieurs de l’armée américaine (USACE), a accordé une subvention de 175.190 dollars pour la construction d’un centre de collecte et de transfert de déchets ménagers à Aflao-Sagbado (Lomé.) 

Explosion de la presse en ligne

Médias

Coûts de fabrication élevés, problèmes de distribution, diffusion internationale difficile, de plus en plus d’éditeurs togolais privilégient la version numérique au détriment du papier.