Ouverture du congrès de l'UFC

18/07/2008
Ouverture du congrès de l'UFC

Le leader de l'Union des forces de changement (UFC), Gilchrist Olympio a appelé vendredi, les militants de son parti à se mobiliser pour "mettre fin" à l'actuel régime lors de la présidentielle de 2010. "Nous devons mobiliser nos militants dans une action concertée pour la victoire en 2010", a déclaré M. Olympio à l'ouverture du congrès de son parti.

Plus de 350 délégués de toutes les fédérations participent à ce congrès à l'issue duquel l'UFC va désigner son candidat à la présidentielle de 2010.M. Olympio qui a de fortes chances de représenter son parti a, une fois encore, dénoncé le code électoral et la constitution qu'il a jugé "anti-démocratiques".

Fin avril, l'opposant avait invité le pouvoir au dialogue en vue de la modification de ces textes qui selon lui, contiennent des dispositions "nocives".

"Le pouvoir a modifié, selon son bon vouloir, les conditions d'éligibilité pour écarter certains candidats", a souligné M. Olympio.

Agé de 72 ans, M. Olympio vit en « exil » en France depuis 1999, mais revient régulièrement au Togo depuis l'arrivée au pouvoir en avril 2005 de Faure Gnassingbé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.