PURISE : Travaux réalisés dans les « règles de l’art »

14/12/2011
PURISE : Travaux réalisés dans les « règles de l’art »

Le Projet d’urgence de réhabilitation des infrastructures et des services électriques (PURISE), initié par le gouvernement togolais connaît un taux d’engagement de 72%. 

Le Togo vient d’ailleurs de bénéficier d’un don de 6,7 milliards pour le financement additionnel de ce programme.

Une mission de la Banque mondiale a visité mardi les différents chantiers, notamment la voie 37 TKA, une artère stratégique qui décongestionne le trafic entre l’aéroport, le port et le centre Bè ;  le curage de 70 Km de caniveaux/collecteurs des eaux pluviales dans la ville de Lomé et le grand bassin de rétention de 60 000 m3 d’Aflao-Gakli.   

«Les travaux ont été exécutés dans les règles de l’art et c’est avec beaucoup de satisfaction que je déclare que la Banque va continuer et renforcer ses relations avec le gouvernement », a indiqué Kwabena Amankwah-Ayeh, en charge du projet à la BM.

PURISE est financé par la Banque mondiale et par le Fonds mondial pour l’Environnement pour un  montant de près de 41 millions de dollars. Il faut également noter une enveloppe exceptionnelle de 369 millions de Fcfa pour la construction d’un nouveau marché.

En photo : l’équipe de la Banque mondiale en visite de chantier mardi à Lomé

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.