Parcours politique dense

28/08/2013
Parcours politique dense

Kwesi Séléagodji Ahoomey-Zunu (photo), ancien ministre du Commerce, nommé Premier ministre le 19 juillet 2012 en remplacement de Gilbert Houngbo, a présenté le 27 août sa demission et celle de son gouvernement au chef de l’Etat. Une décision conforme à la pratique républicaine.

Agé de 55 ans, M. Ahoomey Zunu est juriste de formation. Il est diplômé en droit public et en relations internationales.

Il a milité au sien de la Convergence patriotique panafricaine (CPP), le parti fondé par Edem Kodjo, et s’est spécialisé sur les questions concernant les droits de l’homme et l’organisation des élections.

Kwesi Séléagodji Ahoomey-Zunu a été successivement secrétaire administratif de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH), député, membre de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) avant d’en devenir le président (2000-2002).

Il a occupé les fonctions de ministre de l’Administration territorial (2006-2007), puis celle de secrétaire général de la présidence et de ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé.

Le nom de son successeur à la Primature devrait être connu dans les prochains jours, à moins que le chef de l’Etat décide de lui renouveler sa confiance.

La prochaine nomination d’un Premier ministre et d’un nouveau gouvernement fait suite aux élections législatives qui se sont déroulées en juillet au Togo.

Le parti au pouvoir, UNIR, a remporté la majorité absolue.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.