Pardon et réconciliation

08/11/2012
Pardon et réconciliation

La représentante du Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH-Togo), Olatokunbo Ige, a demandé mercredi au gouvernement de poursuivre les efforts pour la mise sur pied rapide d’un organe de pilotage et de suivi des résultats et conclusions de la Commission « Vérité, justice et réconciliation » (CVJR).

Elle a réitéré l’engagement de ses services, ainsi que celui de l’ensemble du système des Nations Unies au Togo, à continuer à appuyer toutes les initiatives visant  à la mise en œuvre et à la réalisation des recommandations, ainsi que du programme de réparation de la Commission.

Pour Olatokunbo Ige, « le rapport d’une Commission Vérité exige une lecture et une compréhension communes de la part de tous les acteurs. Son contenu et les recommandations qu’il contient doivent rencontrer l’adhésion et l’appropriation de tous les membres de la société en vue d’éviter les considérations partiales suivant les intérêts des uns et des autres.»

La CVJR, installée le 29 mai 2009 par le chef de l’Etat, a remis son rapport final le 3 avril 2012. Sa mission consistait à déterminer, à travers un rapport circonstancié et détaillé, les causes, l’étendue et les conséquences des violations des droits de l’homme et les violences qui ont secoué la société togolaise de 1958 à 2005, afin de proposer des mesures favorisant le pardon et la réconciliation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,