Pardon et réconciliation

08/11/2012
Pardon et réconciliation

La représentante du Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH-Togo), Olatokunbo Ige, a demandé mercredi au gouvernement de poursuivre les efforts pour la mise sur pied rapide d’un organe de pilotage et de suivi des résultats et conclusions de la Commission « Vérité, justice et réconciliation » (CVJR).

Elle a réitéré l’engagement de ses services, ainsi que celui de l’ensemble du système des Nations Unies au Togo, à continuer à appuyer toutes les initiatives visant  à la mise en œuvre et à la réalisation des recommandations, ainsi que du programme de réparation de la Commission.

Pour Olatokunbo Ige, « le rapport d’une Commission Vérité exige une lecture et une compréhension communes de la part de tous les acteurs. Son contenu et les recommandations qu’il contient doivent rencontrer l’adhésion et l’appropriation de tous les membres de la société en vue d’éviter les considérations partiales suivant les intérêts des uns et des autres.»

La CVJR, installée le 29 mai 2009 par le chef de l’Etat, a remis son rapport final le 3 avril 2012. Sa mission consistait à déterminer, à travers un rapport circonstancié et détaillé, les causes, l’étendue et les conséquences des violations des droits de l’homme et les violences qui ont secoué la société togolaise de 1958 à 2005, afin de proposer des mesures favorisant le pardon et la réconciliation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.