Pari gagné

26/04/2016
Pari gagné

Ashok Gupta et Faure Gnassingbé

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mardi l’hôtel Radisson Blu-2 février, une tour de 35 étages située au cœur du quartier administratif de la capitale.

Jadis fleuron de l’industrie hôtelière, le ‘2 février’ avait entamé une descente aux enfers avant d’être finalement vendu à un Fonds souverain libyen il y a 15 ans. Bien avant la chute de Kadhafi, les responsables à Tripoli n’avaient manifesté aucun empressement pour lancer la réhabilitation.

C’est pourquoi, le Parlement a décidé il y a deux ans de renationaliser l’hôtel et de confier sa rénovation à un groupe privé dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP).

Kalyan Hospitality Development, en échange d’une concession, a assuré la totalité du financement grâce, notamment, à des prêts accordés par la BOAD, la BIDC et Bank of Africa. 

Les travaux ont duré 18 mois. La tour a été entièrement désossée, seule la structure a été conservée. 

Les architectes ont repensé les choses pour offrir un 5 étoiles très tendance. 256 chambres, 64 suites, des restaurants, des bars, plusieurs salles de conférences, une piscine et un casino. 

Le ‘2 février’ est exploité sous la marque Radisson Blu (propriété de Carlson Rezidor Group).

L’hôtel accueillera cette année deux grandes manifestations, le sommet de l’Union africaine sur la sécurité maritime (octobre) et le Forum africain sur l’investissement hôtelier (juin).

‘Le 2 février est désormais un hôtel de référence qui marque une nouvelle ère pour le Togo et nous sommes fiers d’avoir mené le projet en collaboration étroite avec le ministère du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme, avec les autorités et avec le secteur privé’, a déclaré Ashok Gupta, directeur général de Kalyan Hospitality Development.

En terme d’emploi, la réouverture de l’hôtel est une bonne nouvelle. 500 personnes ont été recrutées localement.

La réhabilitation totale avoisine les 37 milliards de Fcfa.

Le Togo s’est positionné comme pays de services avec les services bancaires, la logistique portuaire et les télécommunications. Sa situation géographique en fait une plateforme commerciale vers les pays de la sous-région.

Dans ce contexte, Lomé espère également redevenir une ville de sommets et de congrès comme jadis.

Dans l’esprit de Faure Gnassingbé, il était indispensable que le pays se dote d’un établissement de référence et de classe internationale.

Il a longuement réfléchi à la meilleure stratégie qui permette à la fois de réhabiliter l’hôtel sans que cela ne coûte un centime au contribuable.

Son pari est aujourd’hui gagné.   

Informations complémentaires

Discours ministre du Tourisme.pdf 57,56 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.