Parier sur l’avenir

19/01/2013
Parier sur l’avenir

Une semaine après les incendies qui ont ravagé les marchés de Kara et de Lomé, la ministre du Développement à la base, Victoire Tomégah Dogbé, s’est rendue à Agou où s’achève la modernisation du marché. Elle a ensuite posé la première pierre du futur marché d’Assahoun.

Lancés en juin 2012, les travaux de rénovation et d’extension du marché de la ville d’Agou (110 km de Lomé) représentent un investissement de plus de 200 millions de Fcfa. 

Quant à celui d’Assahoun (environ 50km de Lomé), il est estimé à 310 millions de Fcfa.

Le marché d'Agou

Victoire Tomégah Dogbé était accompagnée par la ministre de la Promotion de la femme, Patricia Dagban-Zonvidé, le ministre de l'Action sociale et de la Solidarité nationale, Afi Ntifa Amenyo, le conseil du chef de l’Etat pour les questions économiques, Guy Lorenzo, et le député Sylvestre Mensah. 

La construction de ces marchés s’inscrit dans le cadre du Projet de soutien aux microprojets communautaires  (PSMICO) piloté par le ministère du Développement à la base. Il entend doter les communautés rurales d’infrastructures socio-collectives, notamment des hangars de marché, des bâtiments scolaires, des unités de soins périphériques, des latrines publiques et des magasins de stockage.

Le PSMICO a déjà permis la réalisation d’une quarantaine de microprojets pour un montant d’environ 3 milliards, dont 1,3 milliard pour la seule année 2012.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo pense codage

Tech & Web

La ministre de l’Economie numérique, Cina Lawson, est de retour d’Afrique du Sud. Un voyage destiné à comprendre comment fonctionnent les écoles de codage.

Mesures énergiques pour lutter contre l'érosion

Environnement

Un projet de protection de la côte sera lancé très bientôt. 13 kilomètres sont concernés par la première étape des travaux.

Grave accident à Lomé

Faits divers

Un accident spectaculaire a fait 3 morts jeudi à Lomé. Un camion a fauché plusieurs passants.

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.