Parité : à chaque parti de faire au mieux

15/02/2013
Parité : à chaque parti de faire au mieux

Les députés ont apporté vendredi des modifications au Code électoral. Concernant la parité, elle ne s’impose pas systématiquement. C’est à chaque formation politique de décider si elle peut y parvenir. Pas de discrimination positive, mais un encouragement pour accorder davantage de place aux femmes à l’Assemblée. D’ailleurs, le texte prévoit une réduction de moitié de la caution pour les candidats de sexe féminin.

Autre disposition, les candidats ayant réalisé au moins 2% à une élection nationale bénéficieront d’une prise en charge financière de l’Etat consistant au remboursement d’une partie des frais de campagne. Les modalités seront fixées par décret en conseil des ministres.

Gilbert Bawara vendredi à l'Assemblée

A l’issue du vote, le ministre de l’Administration territoriale, Gilbert Bawara, a indiqué que «Le gouvernement réaffirme son ouverture et sa disponibilité à poursuivre le dialogue dans un esprit de compréhension mutuelle ». Il a ajouté que « les dispositions sont prises  pour renforcer la transparence du scrutin ».

Le Togo se prépare à organiser des élections législatives et locales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un truc de malade !

Culture

25.000 spectateurs ont assisté jeudi à Nosy Be (Madagascar) au concert des Toofan. Les intéressés n'en reviennent pas encore.

Ne pas prendre les Requins pour des poissons rouges

Sport

‘Le match contre Djibouti n’est pas un match facile. Les Requins valent mieux que ce qu’on pense d’eux’, a affirmé jeudi le coach des Eperviers.

Eclairage public : vers le tout solaire

Développement

Villes et villages du Togo seront bientôt équipés de 13.000 lampadaires solaires ; plus de 7.000 sont en cours d’installation.

Le numérique au cœur du développement

Tech & Web

Le Togo, comme le reste de l’Afrique, doit placer le numérique au coeur du développement socio-économique, estime Cina Lawson dans un entretien à Forbes.