Parité : à chaque parti de faire au mieux

15/02/2013
Parité : à chaque parti de faire au mieux

Les députés ont apporté vendredi des modifications au Code électoral. Concernant la parité, elle ne s’impose pas systématiquement. C’est à chaque formation politique de décider si elle peut y parvenir. Pas de discrimination positive, mais un encouragement pour accorder davantage de place aux femmes à l’Assemblée. D’ailleurs, le texte prévoit une réduction de moitié de la caution pour les candidats de sexe féminin.

Autre disposition, les candidats ayant réalisé au moins 2% à une élection nationale bénéficieront d’une prise en charge financière de l’Etat consistant au remboursement d’une partie des frais de campagne. Les modalités seront fixées par décret en conseil des ministres.

Gilbert Bawara vendredi à l'Assemblée

A l’issue du vote, le ministre de l’Administration territoriale, Gilbert Bawara, a indiqué que «Le gouvernement réaffirme son ouverture et sa disponibilité à poursuivre le dialogue dans un esprit de compréhension mutuelle ». Il a ajouté que « les dispositions sont prises  pour renforcer la transparence du scrutin ».

Le Togo se prépare à organiser des élections législatives et locales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.