Parité en politique : le Togo veut faire vite et bien

19/12/2012
Parité en politique : le Togo veut faire vite et bien

La parité homme/femme en politique est souvent évoquée par les leaders de partis, généralement à l’approche d’élections importantes, mais elle est rarement appliquée. La France ou les Etats-Unis sont à cet égard de mauvais élèves.

Au Togo on veut faire beaucoup mieux. Le président Faure Gnassingbé a annoncé mercredi, en recevant les vœux du corps diplomatique, que le gouvernement soumettrait très prochainement un projet de loi à l’Assemblée en vue de favoriser, sur la base d’un vrai débat démocratique, l’adoption de la parité hommes/femmes pour l’accès aux fonctions électives. 

Si les députés valident, le nouvel hémicycle comprendra autant d’hommes que de femmes.

Mais attention, la loi ne doit pas faire sienne le principe de discrimination positive, mais être basées sur les qualités morales et professionnelles des futurs élus.

Une femme peut être très compétente et un homme nul ; l’inverse est également vrai.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les syndicats ne font pas recette

Social

Si au Togo les syndicats font beaucoup de bruit, notamment ceux de la fonction publique, le nombre d’encartés reste très faible, moins de 3% des travailleurs.

Championnat de badminton à Lomé

Sport

Le ‘Badminton Country’ se déroulera les 20 et 21 décembre à Lomé. 16 badistes togolais, béninois, chinois et indiens s’affronteront dans le cadre de cette compétition régionale.

Edem Kodjo revient en librairie

Culture

‘Et demain l’Afrique’, l’ouvrage de référence publié en 1985 par Edem Kodjo, ancien Premier ministre togolais, va connaître une seconde jeunesse. 

Faux policiers sous les verrous

Faits divers

La police a arrêté 6 individus à Lomé spécialisés dans le vol de motos. Le mode opératoire était imparable.