Parité en politique : le Togo veut faire vite et bien

19/12/2012
Parité en politique : le Togo veut faire vite et bien

La parité homme/femme en politique est souvent évoquée par les leaders de partis, généralement à l’approche d’élections importantes, mais elle est rarement appliquée. La France ou les Etats-Unis sont à cet égard de mauvais élèves.

Au Togo on veut faire beaucoup mieux. Le président Faure Gnassingbé a annoncé mercredi, en recevant les vœux du corps diplomatique, que le gouvernement soumettrait très prochainement un projet de loi à l’Assemblée en vue de favoriser, sur la base d’un vrai débat démocratique, l’adoption de la parité hommes/femmes pour l’accès aux fonctions électives. 

Si les députés valident, le nouvel hémicycle comprendra autant d’hommes que de femmes.

Mais attention, la loi ne doit pas faire sienne le principe de discrimination positive, mais être basées sur les qualités morales et professionnelles des futurs élus.

Une femme peut être très compétente et un homme nul ; l’inverse est également vrai.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.

L’UEMOA déclare forfait

Sport

En raison de problèmes liés à l’organisation, la 7e édition du tournoi de l’UEMOA, prévue du 22 au 29 novembre à Lomé, a été reportée à une date ultérieure.