Participation citoyenne et cohésion sociale

05/12/2015
Participation citoyenne et cohésion sociale

Victoire Dogbé-Tomegah

Une nouvelle vague de 2.400 volontaires, dont 1.000 jeunes déscolarisés, a prêté serment samedi.

L’engagement volontaire joue un rôle fondamental aussi bien à un niveau individuel, national que mondial. En mobilisant les ressources humaines au service du développement et de la paix, le volontariat œuvre au service des populations vulnérables, tout en renforçant la participation citoyenne et la cohésion sociale’, a déclaré Victoire Dogbé-Tomagah, le ministre du Développement à la base lors de la cérémonie à laquelle assistait Nicola Berlanga-Martinez, l’ambassadeur européen au Togo.

Pour la ministre, le volontariat véhicule les valeurs d’intégration, d’inclusion et de civisme.

Les volontaires déscolarisés participeront à des missions d’intérêt public pour des périodes de 3 à 6 mois.

Le volontariat a permis à près de 9.000 jeunes togolais de bénéficier d’une première expérience professionnelle au sein d’entreprises publiques, privées ou d’associations.

En 2014, l’Etat a alloué 3 milliards de Fca pour le fonctionnement du projet qui bénéficie de l’appui du PNUD, de France Volontaires et de l’organisation des volontaires des Nations Unies.

Selon l’ONU, le PROVONAT (Programme de Promotion du Volontariat National au Togo) est l’un des rares exemples de réussite en Afrique et même au-delà.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.