Pas d’autre voie que le passage par des élections crédibles

10/05/2013
Pas d’autre voie que le passage par des élections crédibles

«Les tentatives de dialogue ont souvent échoué, les propositions sont parfois difficilement conciliables, mais nous ne voyons pas d’autre voie que ce dialogue, que l’engagement de tous les acteurs à favoriser l’apaisement, que le passage par des élections crédibles pour définir les rapports de force politiques (…) », a déclaré jeudi Patrick Spirlet (photo), le représentant européen au Togo lors d’une réception à l’occasion de la Journée de l’Europe. 

M. Spirlet, a indiqué que l’UE continuerait à apporter son concours en matière d’observation électorale et dans toutes les actions qui contribuent à promouvoir la démocratie, notamment par la tenue de scrutins libres et transparents.

En réponse, le ministre des Affaires étrangères, Elliott Ohin, a rappelé que ces scrutins « ne dérogeront pas à la règle de transparence, de justice et d’équité qui ont marqué les joutes électorales dans notre pays ».

Le chef de la diplomatie a efin souligné que son pays s’était engagé « à parachever le processus de démocratisation, de réconciliation nationale et de consolidation de l’Etat de droit au Togo, dans un esprit de dialogue, d’ouverture et de consensus national ».

Le Togo doit organiser dans les mois qui viennent des élections législatives et locales.

Voici l’intervention du ministre des Affaires étrangères, Elliott Ohin

C’est  pour moi un honneur et un agréable plaisir de prendre la parole pour commémorer avec vous, Excellence Monsieur l’Ambassadeur, ce jour du 09 mai, journée de l’Europe.

Cette date du 9 mai, qui marque un grand moment historique dans la construction de l’Union Européenne, nous appelle en effet à un devoir de mémoire qui nous invite à rendre un vibrant hommage aux « Pères fondateurs » qui, à travers la déclaration de Robert Schuman, jetaient en 1950 les bases d’une Europe solide et prospère en marche vers une intégration économique véritable.

De nos jours, il est indéniable que la vision et l’ambition que clamait Schuman pour l’Europe sont devenues une réalité faisant de l’Union Européenne un modèle d’intégration économique et politique.

Je voudrais, à cet égard, me féliciter de l’appropriation par les dirigeants européens de ce grand chantier d’intégration en faisant de cette date,  depuis 1985, une occasion pour réfléchir  sur les enjeux du développement socio-économique de l’Europe et rassembler davantage les citoyens européens autour des valeurs universelles de solidarité et de fraternité.

Je voudrais également saisir cette occasion solennelle pour saluer, au nom du Gouvernement et du peuple togolais, la mémoire de tous les grands noms qui ont marqué cette riche et formidable histoire de la construction d’une Europe unie, forte et solidaire et adresser mes félicitations aux différents Chefs d’Etat et de Gouvernement des vingt-sept pays membres de l’Union pour leur engagement constant en faveur d’une intégration complète et exemplaire de l’Europe. 

Monsieur l’Ambassadeur,

Le Togo, depuis son indépendance en 1960, entretient des liens privilégiés avec l'Union européenne.  

La communauté européenne est aujourd’hui le principal partenaire du Togo au regard d'importants programmes de développement qu’elle finance continuellement en faveur des populations de nos villes et campagnes.

Même durant la suspension de la coopération avec notre pays, suite à la crise politique et sociale des années 1990, l’Union Européenne a su garder un dialogue permanent avec le Gouvernement en vue d’aider le Togo à sortir de cette situation difficile et retrouver durablement sa stabilité politique et économique. 

Elliott Ohin

La reprise de la coopération entre nos deux parties à la suite du scrutin de 2007 jugé libre, démocratique, transparent et juste, a permis à nouveau au Togo et à l’Union Européenne de mener de nombreuses actions en faveur du peuple togolais dans divers domaines socio-économiques de notre pays.

Le gouvernement togolais, par ma voix, voudrait saisir cette heureuse opportunité pour se féliciter de cette coopération agissante qui s’est manifestée dans bien de secteurs jugés prioritaires pour notre pays, notamment l’appui aux différents processus électoraux, l’appui budgétaire à la réduction de la pauvreté et à la reforme de la justice; l’aide à la réhabilitation et à la construction des infrastructures et l’appui au développement rural, pour ne mentionner que ces secteurs vitaux pour la relance de notre économie.

Monsieur l’Ambassadeur, 

L’institution des consultations politiques permanentes, sur la base de l’accord de Cotonou, entre l’Union Européenne et le Gouvernement togolais, ont permis à la partie européenne d’être mieux informée sur les efforts de notre pays dans sa marche vers plus de démocratie, pour mieux l’accompagner dans son processus de réconciliation nationale et de consolidation des acquis démocratiques.

Le gouvernement togolais continuera de s’appuyer sur ce soutien européen pour poursuivre les réformes institutionnelles et constitutionnelles en vue d’engager définitivement le Togo dans un processus de démocratisation consensuel et partagé par tous les acteurs politiques du pays.

Il me plait vivement ici de témoigner, au nom du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, la gratitude du peuple togolais à l’Europe pour l’appui constant qu’elle a toujours apporté aux processus électoraux au Togo, notamment à travers le renforcement des capacités des acteurs y compris ceux de la société civile, des missions d’observation et des allocations financières.

S’agissant des élections législatives et locales à venir, je voudrais rassurer, tout en saluant encore une fois les efforts d’accompagnement  de nos partenaires, notamment  l’Union Européenne durant la phase de recensement qui vient de s’achever sur une note de satisfaction, que ces scrutins ne dérogeront pas à la règle de transparence, de justice et d’équité qui ont marqué les joutes électorales dans notre pays.

Monsieur l’Ambassadeur,

Vous êtes un des artisans de la coopération multiforme qui existe entre le Togo et l’Union Européenne et sans doute témoin des grandes avancées accomplies dans divers domaines par notre pays. 

Je voudrais, à cet égard, vous inviter à continuer de rester le porte-voix de notre pays auprès de votre institution en vue d’accompagner davantage le gouvernement togolais qui s’est résolument engagé à parachever le processus de démocratisation, de réconciliation nationale et de consolidation de l’Etat de droit au Togo, dans un esprit de dialogue, d’ouverture et de consensus national.

 Vive la journée de l’Europe !

Vive le partenariat entre l’Union Européenne et le Togo !

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA), 

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.