Pas de couplage législatives-locales

29/03/2013
Pas de couplage législatives-locales

Les élections locales ne seront pas couplées avec les législatives. La Céni préfère prendre son temps pour organiser ce scrutin inédit au Togo. C’est ce qu’indique vendredi Angèle Aguigah (photo), la présidente de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) dans un entretien à Republicoftogo.com.

M. Aguigah évoque également sur le déroulement du recensement en Zone 1. Tout fonctionne désormais normalement et les erreurs constatées au départ sont corrigées. Ce qui permettra d’avoir un processus fluide en Zone 2, explique-elle. 

La présidente de la Céni revient enfin sur la question des cartes d’électeurs signées par son prédécesseur. « Ce n’est pas un paramètre de blocage dans la mesure où certains matériels ont été commandés avant la mise en place de la nouvelle Céni. Il n’y a rien de suspect, c’est tout simplement la continuité des services de l'Etat », assure-t-elle.

Republicoftogo.com : Les opérations de recensement s’achèvent dans quelques jours en Zone 1. Globalement satisfaite ?

Angèle Aguigah : Nous avons eu quelques difficultés au début à mettre tout en place, mais aujourd’hui nous avons atteint la vitesse de croisière.

Republicoftogo.com : Les dysfonctionnements observés en Zone 1 vont-ils permettre de respecter les délais en Zone 2 ?

Angèle Aguigah : Bien entendu ! Tout être humain corrige ses erreurs et évite de les répéter. Les problèmes constatés dans la première zone nous servent d’exemple pour la suite des opérations.

Nous ne disons pas que la zone 1 a été un test, mais nous prenons en compte les solutions apportées pour améliorer les choses à l’avenir.

Nous allons tenir les délais pour la zone 2. Toutefois, cette deuxième zone est plus vaste géographiquement ; s’il y a des corrections à faire, on les fera.

Republicoftogo.com : Une fois le recensement achevé dans les deux zones, quel laps de temps vous donnez-vous pour convoquer le corps électoral ?

Angèle Aguigah : Pour l’instant, notre défi est de terminer le recensement dans de bonnes conditions afin de disposer d’un fichier électoral crédible et transparent. Ensuite, nous fixerons la date des élections.

Republicoftogo.com : Les élections législatives et locales seront-elles couplées ou le sujet n’a pas encore été tranché ?

Angèle Aguigah : Pour l’instant, au jour J, nous ne couplons pas les deux élections, mais les élections locales ne sauraient tarder. Raison pour laquelle, nous souhaiterions avoir le maximum de gens dans le fichier électoral de manière à ce que ceux qui ne peuvent pas voter aux législatives ne soient pénalisés pour les locales.

C’est la première fois que des élections locales auront lieu au Togo. La Céni préfère prendre son temps pour les préparer. En tout état de cause, elles auront lieu juste après les législatives.

Republicoftogo.com : Il y a un paradoxe : tous les partis ont appelé au recensement et pourtant, certains refusent toujours de siéger au sein de l’institution. Leur absence est-elle de nature à compromettre l’organisation et la tenue des scrutins ?

Angèle Aguigah : En aucune façon ! Il y a un code électoral. C’est vrai que la Céni doit être composée de 17 membres, mais le code électoral précise aussi que l’institution peut siéger lorsqu’on a un quorum de 9 membres. La Céni reste ouverte ; elle est prête à accueillir tous ceux qui veulent venir se joindre à elle pour faire œuvre de patriotisme.
 

Republicoftogo.com : A combien chiffrez-vous le processus électoral (du recensement aux élections ?

Angèle Aguigah : Nous avons déjà annoncé le budget global. Toujours est-il l’allongement de la période de recensement en Zone 1 va agir sur le budget initialement prévu qui est de l’ordre de 10 milliards de Fcfa.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA), 

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.