Pas de développement sans artisanat

16/08/2016
Pas de développement sans artisanat

Le gouvernement a bien compris tout l'intérêt de développer ce secteur

600.000 artisans – en majorité des jeunes – exercent au Togo, selon les chiffres communiqués mardi par le ministère de tutelle. Sans doute plus si l’on prend en compte les données officieuses.

Le secteur contribue à près de 18% au PIB du pays. Il retient toute l’attention des autorités qui ont mis en place un dispositif d’assistance. Il comprend la présence de Chambres régionales des métiers dans chaque région.

Mais le volet le plus important concerne les moyens financiers accordés via le Projet d'appui à l'insertion professionnelle des jeunes artisans (PAIPJA), doté d’un budget de 2 milliards de Fcfa et AJSEF (Accès des jeunes aux services financiers) qui permet de bénéficier de micro-crédits.

Des montants certes modestes, mais suffisants pour lancer ou développer une activité dans l’artisanat et donc créer des emplois.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.