Pas de développement sans artisanat

16/08/2016
Pas de développement sans artisanat

Le gouvernement a bien compris tout l'intérêt de développer ce secteur

600.000 artisans – en majorité des jeunes – exercent au Togo, selon les chiffres communiqués mardi par le ministère de tutelle. Sans doute plus si l’on prend en compte les données officieuses.

Le secteur contribue à près de 18% au PIB du pays. Il retient toute l’attention des autorités qui ont mis en place un dispositif d’assistance. Il comprend la présence de Chambres régionales des métiers dans chaque région.

Mais le volet le plus important concerne les moyens financiers accordés via le Projet d'appui à l'insertion professionnelle des jeunes artisans (PAIPJA), doté d’un budget de 2 milliards de Fcfa et AJSEF (Accès des jeunes aux services financiers) qui permet de bénéficier de micro-crédits.

Des montants certes modestes, mais suffisants pour lancer ou développer une activité dans l’artisanat et donc créer des emplois.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.