Pas de dissolution de l’UFC

07/07/2010
Pas de dissolution de l’UFC

« Gilchrist Olympio n’a certainement pas l’intention de dissoudre l’Union des forces de changement, le parti qu’il a lui-même crée », a déclaré l’un des proches du président national de l’UFC, joint au téléphone mercredi par republicoftogo.com.
« Comment imaginer que M. Olympio, après avoir signé un accord historique avec le pouvoir en place RPT pour ramener l’apaisement dans le pays, décide de dissoudre sa propre formation politique. Il s’agit ni plus ni moins que de désinformation », a précisé le même interlocuteur qui fait directement référence à une information publiée lundi par le quotidien Liberté (proche du Frac).
L’entourage de M. Olympio envisage d’interdire aux membres de l’UFC, partie prenante dans le Frac, de parler au nom du parti.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.